Palais de l’Élysée - Sputnik Afrique, 1920
Présidentielle française 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

Zemmour dit être "le seul" qui puisse battre Macron

© AP Photo / Michel EulerÉric Zemmour lors d'une présentation de son livre "La France n'a pas dit son dernier mot"
Éric Zemmour lors d'une présentation de son livre  La France n'a pas dit son dernier mot - Sputnik Afrique, 1920, 22.10.2021
S'abonnerTelegram
Éric Zemmour se rapproche-t-il de l’annonce de sa candidature à l’élection de 2022? Sans faire de déclarations officielles, le polémiste confie cependant à CNews "être le seul" à pouvoir battre Emmanuel Macron.
Alors qu’Éric Zemmour fait toujours durer le suspense quant à sa candidature pour la présidentielle, deux instituts de sondage placent le polémiste au second tour de l’élection face à Emmanuel Macron, qui ne s’est pas encore déclaré non plus. Et dans le sillage de cette enquête, réalisée notamment par Ipsos, le polémiste annonce "être le seul" à pouvoir battre Emmanuel Macron.
En déplacement à Rouen, ce vendredi 22 octobre, le polémiste a dessiné sa version du paysage politique actuel.
"Le Pen est enfermée dans une seule sociologie, la classe populaire ouvrière dans laquelle elle est très populaire, mais elle ne sort pas de cette sociologie-là. Elle n’atteint absolument pas les gens qui gagnent mieux leur vie qui sont des CSP+. Par ailleurs, les candidats LR quels qu’ils soient ne sont absolument pas entendus par les classes populaires", a-t-il indiqué au micro de CNews.
Affirmant que Marine Le Pen et le parti Les Républicains (LR) ne peuvent pas gagner car "ils sont enfermés dans un seul type de sociologie", Éric Zemmour explique que "les seuls qui peuvent battre Emmanuel Macron sont ceux qui allient les classes populaires et une partie de la bourgeoisie". "Et donc je suis le seul", conclut le polémiste.

Zemmour au second tour, selon un nouveau sondage

Selon un sondage Ipsos réalisé du 7 au 13 octobre pour la Fondation Jean-Jaurès, le Cevipof et Le Monde, couvrant un échantillon de 16.228 sondés, le polémiste se qualifie pour le second tour, face à Emmanuel Macron, dans les hypothèses Bertrand et Barnier et se place à égalité avec la candidate du Rassemblement national dans celle de Valérie Pécresse.
Il s’agit du troisième sondage qui place Éric Zemmour au second tour de la présidentielle, devant Marine Le Pen. Ainsi, dans deux enquêtes Harris Interactive pour Challenges parues le 6 octobre et le 20 octobre, le polémiste bénéficiait de 17-18% des intentions de vote.

Le Pen souligne une "très grande différence" avec Zemmour

Face à cette ascension rapide du polémiste, Marine Le Pen assure ne pas être inquiète, affirmant qu'Emmanuel Macron sera son "seul adversaire".
Invitée le 19 octobre sur France 2 ce mardi matin, Marine Le Pen a souligné "une très grande différence qui existe entre lui et [elle]" reprochant au polémiste de défendre un programme "marqué par un ultralibéralisme".
Parmi les points de divergence, elle évoque notamment sa volonté de faire reculer l'âge de départ à la retraite qui "atteint notre système de protection sociale", ses paroles sur le manque d’activités dont fait preuve la France et ses intentions de mettre fin à la parité hommes-femmes pour privilégier le "mérite".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала