La police neutralise un homme brandissant deux couteaux, à Montrouge – vidéo

© AFP 2022 MARTIN BUREAUVoiture de police à Paris
Voiture de police à Paris - Sputnik Afrique, 1920, 22.10.2021
S'abonnerTelegram
Les policiers sont parvenus à maîtriser un individu menaçant qui s’exhibait avec deux couteaux, à Montrouge. Les images de l’interpellation ont fait le tour des réseaux sociaux.
Un drame a été évité à Montrouge, après l’interpellation d’un individu armé de deux couteaux, rapporte Actu Hauts-de-Seine. L’homme avait été repéré devant l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII). Il tenait en sa possession deux longues lames.
La police a été avertie de sa présence par des riverains et les agents ont fait usage d’un pistolet à impulsion électrique (PIE) pour le neutraliser. La vidéo de l’intervention n’a pas tardé à faire le tour des réseaux sociaux. On peut y voir l’individu, paré d’un gilet jaune et d’un drapeau français, faire les cent pas sur le trottoir. Il menace les forces de l’ordre à leur arrivée, avant de se faire immédiatement taser.
Le forcené est un demandeur d’asile bangladais, a précisé à Actu Hauts-de-Seine une source proche du dossier. Il était venu déposer une demande de logement qu’il s’est vu refuser. L’homme est par la suite revenu sur les lieux, armé.
Interpellé, l’individu doit être jugé en comparution immédiate pour menace de crime ou délit contre personne dépositaire de l'autorité publique et pour port d'arme.

Le PIE bien utile

L’efficacité des forces de l’ordre a été saluée par plusieurs représentants syndicaux. Linda Kebbab, déléguée nationale Unité SGP a ainsi loué sur Twitter une intervention "superbement bien gérée". La syndicaliste a mis l’accent sur l’utilité de "l’armement intermédiaire", notamment le pistolet à impulsion électrique.
Même refrain du côté d'Alliance, pour qui cette intervention devrait faire réfléchir "ceux qui veulent supprimer les armes intermédiaires". Et le syndicat de citer explicitement Gérald Darmanin.
Plus tard dans la même journée, un fait divers fort similaire s’est déroulé à Colombes. Un homme armé d’un couteau a menacé la police, au cri de "Allahu Akbar". Les forces de l’ordre ont ouvert le feu, touchant l’individu au bassin. Il est finalement décédé. Aucun agent n’a été blessé.
Gérald Darmanin a salué cette intervention sur Twitter, louant le "courage" et le "sang-froid" des policiers.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала