Six soldats nigériens tués dans une embuscade

© AP Photo / Jerome DelayNigerian ambulance
Nigerian ambulance - Sputnik Afrique, 1920, 21.10.2021
S'abonnerTelegram
Six soldats nigériens ont été tués mercredi et trois blessés dans une embuscade d'hommes armés contre le convoi du préfet du département de Bankilaré dans la région de Tillabéri (ouest), près du Burkina Faso, ont indiqués les autorités.
"Le Préfet était en congé et rentrait à Bankilaré (chef lieu du département du même nom) quand des hommes armés lui ont tendu une embuscade. Il y a eu six morts et trois blessés parmi les soldats de la Garde nationale qui l'escortaient", a déclaré Tidjani Ibrahim Katiella, gouverneur de Tillabéri, cité par des médias.
Cette attaque contre le convoi d'un officiel nigérien est la première du genre dans cette région de Tillabéri, zone dite des "trois frontières" entre le Niger, le Burkina et le Mali. Elle intervient deux jours après celle menée contre un poste de police à la frontière du Burkina Faso.
Trois policiers nigériens ont été tués et plusieurs blessés dans la nuit de dimanche à lundi lors de l'attaque du poste de contrôle frontalier de Petelkole, à 10 km de la frontière avec le Burkina.
Ces attaques surviennent après une visite du Président nigérien Mohamed Bazoum au Burkina Faso où il y a évoqué avec son homologue burkinabè Roch Marc Christian Kaboré la situation sécuritaire dans le Sahel et la lutte contre le terrorisme.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала