La Corée du Sud lance sa première fusée spatiale

L'espace  - Sputnik Afrique, 1920, 21.10.2021
S'abonnerTelegram
La Corée du Sud a lancé, jeudi, sa première fusée spatiale "Korea Space Launch Vehicle-II (KSLV-II)", qui a été construite avec des technologies locales, marquant ainsi l'entrée du pays asiatique dans le club des puissances spatiales mondiales.
La fusée, aussi connue sous le nom de Nuri, a décollé à 17h depuis le centre spatial de Naro à Goheung (473 km au sud de Séoul), une heure plus tard que prévu, a fait savoir le ministère de la Science et des TIC, cité par l’agence de presse Yonhap.
La fusée Nuri de 200 tonnes servira à placer sur orbite un satellite factice de 1,5 tonne, grâce à une technologie de lanceur spatial que la Corée du Sud cherche à acquérir depuis plus d'une décennie dans le cadre de son programme spatial.
En cas de succès, la fusée Nuri deviendra le premier véhicule spatial de la Corée du Sud entièrement conçu et construit dans le pays.
Le lancement est intervenu sur fond de tensions provoquées par le tir d'essai d'un nouveau missile mer-sol balistique stratégique (MSBS) de la Corée du Nord depuis un sous-marin mardi après une série de lancements de missiles.
Les lancements de fusée de la Corée du Sud se sont soldés par des échecs en 2009 et 2010. En 2013, le pays a lancé avec succès sa première fusée Naro même si son premier étage avait été fabriqué par la Russie.
Un lancement réussi ferait de la Corée du Sud le septième pays au monde à avoir développé un lanceur spatial pouvant transporter un satellite de plus d'une tonne, après la Russie, les États-Unis, la France, la Chine, le Japon et l'Inde.
La Corée du Sud projette d'effectuer quatre autres lancements de la fusée Nuri d'ici à 2027 dans le but d'améliorer sa fiabilité, selon l'Institut coréen de recherche aérospatiale (KARI).
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала