Un New-Yorkais écope de 18 mois de prison ferme pour trafic de chats dorés africains

chat - Sputnik Afrique, 1920, 19.10.2021
S'abonnerTelegram
Un résident de la ville d'Amherst, dans l'État de New York, a été condamné, lundi, à 18 mois de prison ferme pour trafic de chats dorés africains.
Le mis en cause importait et vendait des dizaines de ces chats dits "Caracals" comme des animaux de compagnie à 10.000 dollars chacun.

“Vendre des animaux sauvages comme animaux de compagnie non seulement enfreint la loi, mais met également en danger les communautés locales”, a déclaré à la presse le procureur général adjoint Todd Kim de la Division de l'environnement et des ressources naturelles du département de la Justice de New York.

Le prévenu falsifiait les documents de transport pour dissimuler la véritable espèce de ces chats.
Une fois arrivés sur le sol américain, il les vend alors qu’ils sont encore des chatons et beaucoup d'entre eux sont morts sous sa garde ou durant les jours ayant suivi leur vente.
D’origine africaine, ces espèces sont protégées en vertu de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES). Leur possession ou vente sont également restreintes par la loi de l'État de New York.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала