Le sport avec le plus de risques d’être hospitalisé, selon une étude US

© Photo Pixabay/kropekk_plCasque de cavalier (image d'illustration)
Casque de cavalier (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 19.10.2021
S'abonnerTelegram
En faisant de l’équitation, on court plus de risques de se retrouver à l’hôpital qu’en faisant du ski ou en conduisant une voiture de course, mettent en garde des chercheurs américains. Les blessures les plus répandues concernent le dos et la poitrine, alors que les blessures les plus létales se sont avérées être à la tête et au cou.
Une équipe de scientifiques du Texas ont analysé les documents sur près de 25.000 personnes de la Banque nationale de données sur les traumatismes et a déduit que l’équitation était le sport réservant le plus de risques pour celui qui le pratique.
"Le risque d’hospitalisation suite aux blessures dues à l’équitation est plus élevé qu’en jouant au football [américain, ndlr], qu’en course automobile ou qu’en faisant du ski", indiquent les auteurs. "Des mesures et campagnes de prévention doivent être mises en place afin de promouvoir une pratique plus sécurisée [de ce sport, ndlr] et l’utilisation de l’équipement personnel de protection à dos de cheval, tant pour faire du sport que dans un but de divertissement ou de travail."
La comparaison à d’autres sports a été établie sur la base des heures passées à le pratiquer.
Les données analysées dans le cadre de l’étude concernent la période comprise entre 2007 et 2016, et 45.671 blessures enregistrées où le patient avait besoin d’être hospitalisé. Or, quelque 20.000 documents manquaient de données et les chercheurs n’ont pu analyser que 24.791 cas de blessure.

Les blessures les plus fréquentes

L’âge moyen des blessés était de 47 ans, la proportion étant presque égale pour les hommes et les femmes.
Le plus souvent les cavaliers ont été blessés à la poitrine et au dos (37%), ainsi qu’aux membres (27%).
Environ 320 personnes sont décédées pendant la période en question. Les blessures à la tête et au cou ont été la cause de la mort dans trois cas sur quatre (237, soit 75%).
"À en juger par ces données, les risques des activités d’équitation ont été sérieusement sous-estimés", résume Kevin Mutore, l’un des chercheurs de l’université Rio Grande Valley du Texas.
C’est dans ce premier sport féminin en France que l’équipe française a pris le bronze au concours complet aux JO de Tokyo, une 23e médaille depuis le début des Jeux. L'équipe de France de concours complet a été médaillée d'or en 2016 aux JO de Rio.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала