Pékin nie le lancement d'un nouveau missile hypersonique

© Sputnik . Pavel Lvov  / Accéder à la base multimédiaLe ministère des Affaires étrangères de la Chine à Pékin
Le ministère des Affaires étrangères de la Chine à Pékin - Sputnik Afrique, 1920, 18.10.2021
S'abonnerTelegram
La Chine a démenti, lundi, les informations rapportées par le quotidien britannique Financial Times selon lesquelles Pékin aurait testé un nouveau type de missile.
Pékin a, en revanche, affirmé avoir procédé à un test de "véhicule spatial".
Le Financial Times rapportait ce weekend que la Chine avait lancé en août dernier un missile "hypersonique" ayant fait le tour de la Terre en orbite avant de descendre vers sa cible, finalement ratée.
"Cet essai était un test de routine d'un véhicule spatial, destiné à tester la technologie de véhicule spatial réutilisable", a assuré devant la presse Zhao Lijian, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.
Un missile est dit "hypersonique" s'il peut se déplacer à très haute vitesse, généralement au moins cinq fois la vitesse du son. Il représente un défi pour les systèmes anti-missiles adverses.
Ces technologies, de plus en plus développées par les entreprises spatiales du monde entier, permettraient de réduire significativement les coûts des lancements spatiaux.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала