Le Niger ouvre sa première école militaire

CC BY-SA 2.0 / Roland / DSC_0293Centre de Niamey, Niger
Centre de Niamey, Niger - Sputnik Afrique, 1920, 15.10.2021
S'abonnerTelegram
La première école militaire du Niger a ouvert ses portes le 15 octobre à Niamey. Le Président du pays, Mohamed Bazoum, a promis d'en inaugurer une autre, pour l'armée de l'air, ainsi qu'un centre d'instruction dès 2022.
La cérémonie d'inauguration de la première école militaire du Niger s'est déroulée ce vendredi 15 octobre à Niamey, en présence du Président du pays, Mohamed Bazoum.

"Nous avons mis en place à travers cette école la dernière boucle qui manque à la chaîne de la formation de nos militaires", a indiqué le chef d'État.

Selon le Président, "cette école formera des officiers d'état-major et officiers brevetés de guerre, et sera un maillon important du dispositif de sécurité du Niger".

L'ouverture d'autres centres de formation prévue dès 2022

À cette occasion, le Président a annoncé la création d'une école de l'armée de l'Air à Agadez, dans le nord du pays, et d'un Centre d'instruction d'une capacité de formation de 5.000 jeunes par an à Tahoua, dans l'ouest, dès 2022.
Un investissement de plus de 150 milliards FCFA (229 millions d'euros) sur trois ans sera consacré à "accroître les capacités" des forces aériennes nigériennes, a-t-il ajouté.
Le commandant de l'école militaire, Abdoul Razak Ben Ibrahim, a indiqué que, pour cette première promotion, 26 officiers nigériens de l'armée, de la gendarmerie et de la Garde nationale seront formés durant 9 mois par des instructeurs nationaux.
Dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, Niamey avait annoncé fin 2020 sa volonté de faire passer les effectifs de son armée de 25.000 à au moins 50.000 hommes dans les cinq prochaines années.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала