Femme décapitée dans l’Hérault: un homme qui la "connaissait" interpellé

CC BY 2.0 / Mitchell Haindfield / the matrixPrison (image d'illustration)
Prison (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 15.10.2021
S'abonnerTelegram
Une septuagénaire a été retrouvée décapitée dans sa maison de la station balnéaire d'Agde (Hérault) mercredi 13 octobre et un suspect qui la "connaissait" a été placé en garde à vue jeudi soir, a appris l’AFP auprès du parquet de Béziers.
"Un suspect" a été interpellé peu avant 21 heures dans la région Agathoise.
"Il s'agit d'un homme âgé de 51 ans qui connaissait la victime", a indiqué jeudi soir le procureur Béziers, Raphaël Balland, dans un communiqué.
"Il a été placé en garde à vue du chef d'assassinat compte tenu des évolutions des investigations laissant présumer des éléments de préméditation", a poursuivi le magistrat qui avait précisé plus tôt dans la journée que la piste terroriste n'était pas privilégiée à ce stade.
Mercredi soir, le corps d'une institutrice veuve de 77 ans était découvert chez elle, la tête à proximité du corps. C'est son fils qui avait donné l'alerte, s'inquiétant de l'absence de réponse de la victime à ses appels téléphoniques, a indiqué le procureur.
Une autopsie était prévue jeudi après une nuit d'investigations sur place. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Montpellier.
Le procureur a précisé que la victime n'était pas connue de l'autorité judiciaire et que le commissariat d'Agde n'avait recueilli ces dernières années aucune plainte émanant d'elle.
Par ailleurs, le procureur a indiqué avoir ouvert une autre enquête pour "violation du secret professionnel et recel de ce délit compte tenu de la nature des informations diffusées par certains médias".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала