Au Togo, une femme élue pour la première fois à la tête d’un club de foot

© Photo pixabay / jarmolukballon de football
ballon de football - Sputnik Afrique, 1920, 15.10.2021
S'abonnerTelegram
Largement saluée au Togo, l'élection de Yawa Kouigan à la tête du club de foot Ifodjè FC est une première. Cette maire nourrit de grandes ambitions pour son club, la région et les femmes togolaises, "tout aussi capables d’investir des sentiers battus et de réussir".
La présidente de l’Ifodjè FC fonde ses ambitions sur ce qu’elle appelle "la théorie du rayonnement", consistant d’après elle à parvenir à de "grands résultats" au terme de "plusieurs petites réalisations" grâce à "la détermination, la méthode et la persévérance".C'est la "première femme togolaise élue à ce poste dans l’histoire du football togolais". Le représentant de la Fédération togolaise de Football, Ayena Serge, parle avec beaucoup de fierté de Yawa Kouigan. Maire d'Ogou 2, une commune de la région des Plateaux, elle vient d'être élue, en ce mois d'octobre, à la tête de l’Ifodjè FC, un club de football de la région qui évolue en première division.
Sa liste, Lumière, était la seule enregistrée par le jury à l’Assemblée Générale élective qui s’est tenue le 9 octobre dans la ville d'Atakpamé. Pour mener à bien sa mission, Yawa Kouigan saura compter sur une dizaine de membres composant le nouveau bureau exécutif parmi lesquels se trouve Akodah Ayéwouadan, le ministre togolais de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement, originaire de la région.

Championnat

Interrogée par Sputnik au sujet de ses ambitions pour le club, la nouvelle présidente ne cache pas son désir de voir l’Ifodjè FC "remporter sous sa présidence, et pour la deuxième fois de son histoire, la coupe du Togo". C’est-à-dire finir premier du championnat.
Durant la saison 2020-2021, l’Ifodjè a fini 5e au classementde la zone nord. Les équipes de première division au Togo étant organisées en deux zones, nord et sud, les premiers de chaque zone s’affrontent en fin de saison pour le titre du champion du Togo.

"Au regard du classement de la saison écoulée, il y a de la marge pour progresser. Il faut aborder cela avec ordre et méthode afin d’évoluer vers le carré ou le trio de tête et à terme rééditer ce qui a été fait en 1990 en remportant le championnat national de première division et en se maintenant durablement en haut du classement" a indiqué Yawa Kouiga.

Un arbitre de football (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 05.10.2021
Un arbitre de foot violenté pour avoir réclamé leur pass sanitaire à des joueurs à Montpellier

Ferveur

Pour réaliser son objectif, elle pourra sans doute compter sur l'appui des supporters du club et de personnalités du monde du sport.
L'ancien vice-président de la Fédération togolaise de football, Tino Adjété, affirme à Sputnik "être émerveillé" par l’élection d’une femme à un poste de président de club de ce niveau.

"Pour atteindre ses objectifs, je l’encourage à respecter deux choses. Avoir un bon planning pour l’exécution de son programme et une administration efficace, c’est-à-dire, s’entourer de gens de confiance et compétents", suggère-t-il.

Sur les réseaux sociaux, l’élection de Yawa Kouigan à la tête de l’Ifodjè FC est également largement saluée, y compris par des officiels du gouvernement togolais.
Tweet de la ministre et secrétaire générale à la Présidence togolaise.
D’autres attendent de voir les premiers pas de Mme Kouigan pour apprécier son engagement.
Mais les ambitions de Yawa Kouigan dépassent le cadre des compétitions sportives. Elle affirme que son souhait est également de démontrer que "les femmes sont tout aussi capables que les hommes, d’investir des sentiers battus et de réussir".
Par ailleurs, l'édile togolaise est soucieuse de renforcer la cohésion sociale dans sa commune et la région grâce au football.

"Je crois que le football contribue grandement à la culture du vivre-ensemble, lorsqu’il est géré et pratiqué dans les règles de l’art. C’est ce à quoi je veux m’atteler dans une approche largement inclusive, comme un facteur d’épanouissement humain et de promotion du développement local" a déclaré la nouvelle présidente du club.

Ballon de football. Image d'illustration - Sputnik Afrique, 1920, 11.10.2021
L'Allemagne, première équipe qualifiée pour le Mondial 2022
La présidente de l’Ifodjè FC fonde ses ambitions sur ce qu’elle appelle "la théorie du rayonnement", consistant d’après elle à parvenir à de "grands résultats" au terme de "plusieurs petites réalisations" grâce à "la détermination, la méthode et la persévérance".

"Ifodjè est un patrimoine commun à tous ceux qui s’y identifient, peu importe où ils se trouvent. Toute cette ferveur des supporters de football sous toutes les latitudes confirme bien que ce jeu est un puissant vecteur de cohésion sociale. Dans la réalisation de cet objectif, on peut partir dede la commune pour rayonner dans toute la préfecture" conclut-elle.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала