L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik Afrique, 1920, 22.09.2021
Covid-19

Le Spoutnik Light affiche une efficacité de 70% contre le variant Delta

S'abonnerTelegram
Le vaccin russe Spoutnik Light affiche une efficacité de 70% contre le variant Delta du nouveau coronavirus pendant les trois premiers mois après l’injection, constate le Fonds russe d’investissements directs en soulignant que certains vaccins administrés à deux injections "ont démontré un déclin majeur d’efficacité" contre Delta.
Face à la souche Delta du nouveau coronavirus, le vaccin russe à une seule injection Spoutnik Light démontre une efficacité de 70% pendant les trois premiers mois suivant l’administration, selon les données transmises par le centre Gamaleïa qui a développé la préparation.
"Le Spoutnik Light a affiché une efficacité supérieure à certains vaccins administrés à deux injections, qui ont démontré un déclin majeur d’efficacité contre le variant Delta -jusqu’à moins de 50% cinq mois après la vaccination", détaille dans un communiqué le Fonds russe d’investissements directs (RDIF) qui a financé le développement des vaccins Spoutnik V et Spoutnik Light.
Le RDIF rappelle que le Spoutnik Light est en moyenne à plus de 75% efficace parmi les personnes de moins de 60 ans et offre une protection élevée contre les formes graves du Covid-19.
L’homme à la tête du RDIF, Kirill Dmitriev, assure que ces nouvelles données "confirment que le Spoutnik Light figure parmi les meilleurs vaccins contre le coronavirus".
"Le Spoutnik Light est sûr et hautement efficace lorsqu’il est utilisé indépendamment aussi bien que combiné avec d’autres vaccins", indique-t-il.

Forte réduction des cas en Argentine

Le RDIF fait en même temps valoir que l’Argentine, qui utilise les préparations russes pour vacciner sa population, témoigne d’"une diminution significative" du nombre de nouveaux cas de Covid, en contraste avec "une hausse dramatique de contaminations aux États-Unis et en Israël, qui ont massivement utilisé le vaccin Pfizer dans leurs programmes de vaccination".
Plus tôt au mois d’octobre, une étude du laboratoire et réseau de santé américain Kaiser Permanente a démontré que l’efficacité du vaccin Pfizer diminuerait au fil du temps, passant de 88% dans le mois suivant l’injection de la deuxième dose à 47% après six mois. Face au variant Delta, elle chuterait à 53% après quatre mois, selon l’étude.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала