Une ville allemande autorise les muezzins à appeler à la prière du vendredi

© AP Photo / Oliver BergCologne
Cologne - Sputnik Afrique, 1920, 12.10.2021
S'abonnerTelegram
Ces deux prochaines années, les muezzins sont autorisés à Cologne à appeler à la prière du vendredi, selon l’hebdomadaire allemand Die Zeit. La maire de la ville voit dans le projet un modèle d’"engagement en faveur de la liberté de religion".
Un projet modèle démarre à Cologne: pendant deux ans, les muezzins pourront y appeler les fidèles à la prière du vendredi, rapporte l’hebdomadaire Die Zeit. Son lancement a été précédé de pourparlers avec les communautés des mosquées locales et d’un examen juridique.
"Alors que les cloches sonnent dans les églises chrétiennes pour appeler les croyants à prier ensemble, dans les mosquées, de confession musulmane, ce sont les appels du muezzin qui servent cet objectif", explique un communiqué de la mairie.
La maire Henriette Reker a qualifié le projet de "signe d'acceptation mutuelle de la religion" et d'"engagement en faveur de la liberté de religion protégée par la Constitution".
Pour la maire, ses concitoyens musulmans font partie intégrante de la société urbaine de Cologne.
"Quiconque en doute remet en question l'identité de Cologne et notre coexistence pacifique", avance-t-elle.
"Quand on entend l'appel du muezzin en plus des cloches des églises de notre ville, cela montre que la diversité est valorisée et vécue à Cologne."

Des heures fixes et une durée maximale

L’appel est cependant soumis à quelques conditions. Il ne peut être lancé que de 12h à 15h et pour une durée maximale de cinq minutes. Le volume est réglé en fonction de l'emplacement de la mosquée avec une limite maximale. Le quartier environnant doit être informé à l'avance. En outre, chaque municipalité doit nommer une personne à contacter pour d’éventuelles questions.

L’adhan résonne à Amsterdam depuis novembre 2019

L’adhan, appel à la prière dans le monde musulman, est autorisé le vendredi depuis le 15 novembre 2019 à Amsterdam. Il est diffusé par des haut-parleurs installés à l’extérieur de la "mosquée bleue". À l’instar de la mairie de Cologne, la municipalité d’Amsterdam a donné son accord pour des raisons de liberté religieuse, "tout comme les églises chrétiennes ont le droit de sonner la cloche le dimanche".
En France, la législation ne l’interdit pas, mais il faudrait un arrêté municipal.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала