Moscou propose à Washington de lever toutes les restrictions diplomatiques réciproques

© Sputnik . Vitaly Beloussov / Accéder à la base multimédiaUn drapeau américain devant le ministère russe des Affaires étrangères
Un drapeau américain devant le ministère russe des Affaires étrangères  - Sputnik Afrique, 1920, 12.10.2021
S'abonnerTelegram
La Russie propose aux États-Unis d’annuler toutes les restrictions mutuelles relatives aux activités des diplomates des deux pays, selon le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov. Cette offre a été faite par la diplomatie russe lors d’un entretien avec la sous-secrétaire d’État américaine, Victoria Nuland.
Au cours d’une rencontre avec la sous-secrétaire d’État aux Affaires politiques, Victoria Nuland, qui s’est tenue à Moscou ce mardi 12 octobre, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov a discuté l’état et les perspectives des relations entre deux pays, annonce un communiqué de la diplomatie russe.
Les deux hauts responsables ont accordé une attention particulière aux questions relatives aux activités de l’ambassade russe à Washington et de la mission diplomatique américaine dans la capitale de la Russie.
"La partie russe a souligné que des actions hostiles antirusses ne resteraient pas sans réponse, mais Moscou ne cherche pas une escalade ultérieure. Nous proposons de lever toutes les restrictions imposées de deux côtés depuis ces dernières années", détaille le ministère russe des Affaires étrangères.
Dans ses relations bilatérales avec les États-Unis, la Russie voudrait adopter "une approche réaliste, prévoyant leur développement sur les principes d’égalité et de respect des intérêts mutuels", selon le communiqué.
La diplomatie russe précise que le vice-ministre russe de la Défense, Alexandre Fomine, a lui aussi participé aux pourparlers.

Nuland sous sanctions

La veille de la visite de Victoria Nuland à Moscou, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères, Maria Zakharova, a annoncé que pour permettre ce déplacement en Russie de la haute fonctionnaire américaine, les États-Unis avaient volontairement rayé de leur liste noire plusieurs Russes.
En effet, Mme Nuland faisait partie des citoyens américains sanctionnés par Moscou selon le principe de réciprocité.
Le service de presse de l’ambassade américaine à Moscou a écrit sur son compte Twitter que la sous-secrétaire d’État avait qualifié de "constructives" les rencontres avec divers officiels russes, tenues ce mardi 12 octobre.
Après son séjour dans la capitale russe du 11 au 13 octobre 2021, Victoria Nuland envisage de se rendre à Beyrouth puis à Londres, respectivement les 14 et 15 du même mois.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала