Pas encore candidat à la présidentielle, Zemmour développerait une stratégie pour les législatives

© AFP 2022 BERTRAND GUAYÉric Zemmour
Éric Zemmour - Sputnik Afrique, 1920, 11.10.2021
S'abonnerTelegram
Hormis le suspense qui plane sur la participation d’Éric Zemmour à la présidentielle, un autre tient aux législatives de 2022. Selon les informations de L’Opinion, le polémiste s’apprête, en prévision de celles-ci, à lancer un parti politique réunissant les droites.
L’Opinion a annoncé dans son numéro du dimanche 10 octobre que l’équipe d’Éric Zemmour préparait activement une campagne électorale à lancer au lendemain du second tour de la présidentielle, celle pour les législatives de 2022.
D’après le quotidien, ce sera une étape cruciale qui permettra de structurer et financer sa future formation politique.
Un proche du polémiste a évoqué la règle des trois tiers pour cette future campagne législative.
"Un tiers Les Républicains (LR), un tiers Rassemblement national (RN, ex-Front national), un tiers droite hors les murs et de nouveaux profils".
"On veut vraiment l’union des droites pour cette campagne-là", confirme un autre membre de son entourage.

Certaines circonscriptions délibérément sans candidat

Selon les informations d'Europe 1, les trois quarts de ces potentiels candidats aux législatives ont été trouvés. Certaines circonscriptions sont cependant volontairement laissées libres pour le moment dans l’espoir de nouveaux ralliements de personnalités politiques d’envergure.
La radio estime qu’Éric Zemmour pourrait compter sur le soutien de Jean-Frédéric Poisson, le président du parti VIA, la voie du peuple (ancien parti chrétien-démocrate) et candidat à l'élection présidentielle. Il pourrait en effet se retirer et s'investir auprès du polémiste.
"Cela mérite d'être définitivement confirmé mais j'ai toujours dit qu'à partir du moment où un candidat conservateur va à la présidentielle avec de meilleures chances que moi, je me retirerais pour faire campagne derrière lui. Et il semble qu'Éric Zemmour soit dans cette position", a indiqué M. Poisson cité par Europe 1.
Selon les informations de la radio, l’annonce de la candidature d’Éric Zemmour pourrait intervenir entre fin octobre et début novembre.

Ascension dans les sondages

Son ascension se poursuit dans les sondages et bien que le polémiste n’ait toujours pas sauté le pas, le sondage Harris Interactive publié par Challenges mercredi 6 octobre l’estime en bonne position pour affronter Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle.
Il crédite l’essayiste de 17% des intentions de vote, devant Marine Le Pen (15%).
Challenges indique que M.Zemmour a plus que doublé son score en moins d’un mois.
"Un tremblement de terre", a avancé l’hebdomadaire.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала