"Échec choquant": des réfugiés afghans coincés dans des hôtels britanniques préfèrent partir

CC BY-SA 4.0 / Philafrenzy / A Home Office Immigration Enforcement vehicle in north London.Véhicule du service de l'Immigration du bureau de l'Intérieur britannique, Londres, Royaume-Uni
Véhicule du service de l'Immigration du bureau de l'Intérieur britannique, Londres, Royaume-Uni  - Sputnik Afrique, 1920, 11.10.2021
S'abonnerTelegram
Le gouvernement britannique n’a pas réussi à organiser l’accueil des réfugiés afghans dont certains préfèrent rentrer dans l’Afghanistan dirigé par les talibans*, selon le Guardian. De multiples problèmes de l’opération Accueil chaleureux sont signalés non seulement par des organismes caritatifs, mais aussi par les autorités locales.
Fuyant l’arrivée au pouvoir des talibans* dans leur pays, des milliers de demandeurs d’asile afghans sont confrontés au Royaume-Uni à un accueil peu chaleureux et préfèrent rentrer en Afghanistan, relate samedi 9 octobre le journal britannique Guardian.
Parmi les raisons principales de cette situation, le quotidien indique les conditions d’hébergement à l’hôtel et les prestations médicales insuffisantes.
Une femme médecin d’origine afghane, qui avait fui l’Afghanistan en 2000 et habite depuis en Grande-Bretagne, évoque un niveau "inadéquat" de soins médicaux offerts par le Bureau de l’Intérieur britannique dès l’arrivée des demandeurs d’asile et leur hébergement à l’hôtel. Au micro du Guardian, la dame décrit un épisode, quand elle a découvert dans un hôtel un enfant afghan handicapé qui souffrait de malnutrition.
L’organisation caritative Medact, qui s’occupe de la protection des droits humains dans le domaine de la santé publique, se dit préoccupée par la qualité des prestations médicales fournies aux demandeurs d’asile afghans.
Un porte-parole de Medact déclare:
"Le Bureau de l’Intérieur a une obligation légale de fournir au moins un soutien minimal aux demandeurs d’asile, par ailleurs démunis, mais les arrangements du Bureau de l’Intérieur et de ses sous-traitants pour héberger ceux qui attendent dans un logement provisoire financé par l’État sont médicalement dangereux."

Un "échec choquant" du gouvernement

Le soutien insuffisant accordé aux demandeurs d’asile afghans sur le terrain qui contraste avec les allégations pathétiques des officiels britanniques est également remis en cause par des responsables locaux, poursuit le quotidien britannique.
Selon le conseiller du borough royal de Greenwich Danny Thorpe, alors qu’il parlait de l’accueil en août dernier de quelque 700 demandeurs d’asile dans sa commune, il s’agit d’un "échec choquant" et "impardonnable" du gouvernement britannique.
Danny Thorpe raconte:
"Il y avait un énorme décalage entre la rhétorique des hauts responsables politiques du gouvernement et leurs actions pour soutenir ces personnes."
La mort d’un garçon afghan de cinq ans suite à la chute d’une fenêtre d’hôtel à Sheffield a poussé les autorités locales à s’adresser au Bureau de l’Intérieur pour soulever la question de la pertinence de l’hébergement hôtelier des demandeurs d’asile.
L’association des pouvoirs locaux anglais Local Government Association (LGA), qui réunit 328 des 333 conseils municipaux en Angleterre, a également appelé le Bureau de l’Intérieur à mettre de l’ordre dans les données sur le nombre actuel d’Afghans accueillis et leurs besoins.
Au micro du Guardian, un porte-parole de la LGA demande:
"Le gouvernement doit s’engager plus pleinement avec les autorités locales et partager régulièrement des données sur le nombre, les besoins et les capacités des réfugiés afghans et d’autres personnes récemment réinstallées."
L’opération Accueil chaleureux, un programme du gouvernement britannique pour réinstaller les réfugiés afghans, a été lancée par Boris Johnson le 29 août. L’objectif déclaré de l’initiative est d’aider les Afghans arrivant au Royaume-Uni en leur apportant un soutien afin qu’ils puissent "reconstruire leur vie, trouver du travail, poursuivre leurs études et s’intégrer dans leurs communautés locales".
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала