Trump tacle Biden sur son plan qui "construira la Chine"

Donald Trump - Sputnik Afrique, 1920, 10.10.2021
S'abonnerTelegram
Intervenant lors d’un meeting de ses sympathisants dans l’État de l’Iowa, Donald Trump a une nouvelle fois taclé Joe Biden en affirmant que le plan économique de ce dernier profiterait plutôt à la Chine qu’aux États-Unis.
Le 45e Président des États-Unis en déplacement dans l’Iowa pour un rassemblement de ses sympathisants a commencé son discours en énumérant les échecs de l’administration Biden depuis "des étrangers illégaux prenant nos frontières" jusqu’à "la Chine prenant nos emplois" en passant par le matériel militaire abandonné en Afghanistan.
"Le plan Biden va construire la Chine. Au parti républicain, nous voulons construire l’Amérique", a-t-il lancé.
Il a déclaré que le plan de Joe Biden ferait du taux d’imposition des entreprises l’un des plus élevés au monde.
"En réalité, nettement plus élevé que dans l’endroit appelé la Chine communiste."
L’ex-Président affirme que si ce plan est adopté, les entreprises auront plus d’avantages de travailler en Chine qu’aux États-Unis.
"Nous incitons les gens à se rendre en Chine", a-t-il expliqué.
Le plan Biden
Le plan de Joe Biden d’un montant de 3.500 milliards de dollars prévoit une forte réduction des impôts pour la classe moyenne, un congé de maternité rémunéré, l’accessibilité de l’instruction préscolaire générale, des politiques environnementales et médicales, tout cela en taxant davantage les riches et les entreprises.
Il a cependant provoqué des différends entre les législateurs.
Selon les médias américains Joe Biden voudrait porter de 21% à 28% l’impôt sur les entreprises et de 20% à 39,6% celui sur la plus-value.
Les attaques de Trump contre Biden
Donald Trump avait refusé de reconnaître la victoire électorale de Joe Biden en la qualifiant de "vol". Critiquant son successeur, il lui a reproché de ne pas s’opposer à la construction du gazoduc Nord Stream 2 et d’avoir évacué les forces américaines d’Afghanistan.
À la fin de son mandat Donald Trump a conduit les relations entre Washington et Pékin à la plus grave crise depuis 40 ans, caractérisée par une guerre commerciale, des sanctions, des restrictions pour le travail des Chinois aux États-Unis.
Le milliardaire avait également accusé la Chine d’être responsable de la pandémie de Covid-19 et avait affirmé que le coronavirus avait été créé artificiellement dans un laboratoire de Wuhan, une hypothèse écartée par l’OMS.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала