Talibans au pouvoir en Afghanistan

Privés de salaire pour 14 mois, des médecins afghans demandent leur argent à la Banque mondiale

© Sputnik . Mikhail Alaeddine / Accéder à la base multimédiaKaboul
Kaboul - Sputnik Afrique, 1920, 10.10.2021
S'abonnerTelegram
Des médecins afghans se sont réunis devant les portes de la Mission d’assistance de l’Onu à Kaboul pour tenter d’obtenir leurs salaires auprès de la Banque mondiale, selon une agence de presse locale.
Des centaines de médecins se sont rassemblés dans la capitale afghane, Kaboul, pour demander à la Banque mondiale (BM) de leur payer un salaire pour les 14 derniers mois, rapporte l’agence Khaama Press.
"Des médecins des provinces du Samangan et du Nouristan se sont réunis devant les portes de la Mission d’assistance des Nations unies en Afghanistan (UNAMA) à Kaboul pour s’adresser à la Banque mondiale", indique l’agence.
Les professionnels accusent le contractant afghan de la BM Assad Fayaz d’avoir fui le pays en emportant les fonds qui leur étaient destinés. Ils soulignent que l’Émirat islamique proclamé par les talibans* en Afghanistan n’a pas de relations établies avec la BM, et proposent ainsi de verser leurs salaires via le ministère de la Santé ou des organisations à but non lucratif.
Les médecins promettent de poursuivre les manifestations jusqu’à ce qu’ils perçoivent l’argent qui leur est dû, constate Khaama Press.

Dures épreuves pour l’économie

Depuis le retour des talibans* au pouvoir à la mi-août, l’économie afghane traverse une période extrêmement difficile avec le gel de l’aide internationale et des avoirs nationaux détenus à l’étranger.
Le manque de liquidités a déjà provoqué la fermeture de milliers de structures de soins dans le pays, selon la Croix-Rouge. L’Organisation mondiale de la santé a pour sa part prévenu que moins d’un cinquième des centres de soin en Afghanistan fonctionnaient encore pleinement.
Plus tôt dans la semaine, le Haut Commissaire aux réfugiés (HCR) a appelé les pays donateurs à débloquer les fonds promis pour l’Afghanistan, notant qu’un tiers seulement des fonds demandés d’urgence par l’Onu pour ce pays avaient été octroyés à ce jour.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала