Treizième samedi de mobilisation contre le pass sanitaire en France - vidéos

© SputnikManifestation contre le pass sanitaire à Paris, 9 octobre 2021
Manifestation contre le pass sanitaire à Paris, 9 octobre 2021 - Sputnik Afrique, 1920, 09.10.2021
S'abonnerTelegram
Les anti-pass sanitaires sont à nouveau mobilisés ce samedi 9 octobre à Paris et dans d’autres villes de France, pour le 13e week-end d’affilée.
Plusieurs marches contre le pass sanitaire se tiennent ce samedi 9 octobre à Paris, pour le 13e week-end de mobilisation consécutif.
Des centaines de personnes opposées à la vaccination et à la restriction d'accès à certains lieux devraient former au moins trois cortèges dont le principal, dirigé par des Gilets jaunes, est parti de la bibliothèque François-Mitterrand pour aller jusqu'à la place de Clichy, selon les médias.
Les manifestants, qui marchent aux sons de tambours, brandissent des pancartes "Abus de pouvoir, mensonges, infantilisation, maltraitance, régime de la peur, ça suffit!", "La nation sous tension, danger de mort" ou encore "Retrait du pass sanitaire".
Florian Philippot a appelé à une manifestation au départ du pont de l’Alma, ce cortège devrait se disperser place Vauban.
Le cortège réuni à l'appel de l'Union citoyenne pour la liberté devait partir de la place du Bellay, à Châtelet-les-Halles, pour arriver vers Stalingrad, précise Actu Paris.
La circulation n'a pas été bloquée sur une rue empruntée par les manifestants à Paris, constate un correspondant de Sputnik sur place.
Vers 18h00, la police a invité les participants à se disperser après qu'un cortège a atteint la place de Clichy.
Selon DNA, des marches ont réuni plusieurs centaines de personnes à Strasbourg et une cinquantaine à Sélestat. Les manifestants portent des drapeaux français frappés de la croix de Lorraine et des pancartes revendiquant la liberté.
Quelque 300 personnes se sont rassemblées dans le centre-ville de Cholet, dans le Maine-et-Loire, pour se prononcer pour la liberté vaccinale et contre le pass sanitaire.
À Châteauroux, près de 200 personnes étaient rassemblées au point de départ de la manifestation, devant le palais de justice, selon le décompte des forces de l'ordre cité par France Bleu.
Sur des vidéos partagées sur les réseaux sociaux, la police a fait usage de gaz lacrymogènes contre les manifestants qui essayaient de se rendre sur la place Clemenceau à Pau. Le cortège contre le pass sanitaire y a rassemblé environ 700 personnes, selon La Dépêche.
Plusieurs manifestations ont été organisées à Montpellier, qui a accueilli le 8 octobre le sommet Afrique-France avec la participation d'Emmanuel Macron.
De légères tensions ont eu lieu entre anti-pass et participants de la marche des fiertés à Toulouse, relate La Dépêche.
Selon Nice-Matin, les forces de l'ordre ont fait usage de gaz à Nice lorsque des participants à une marche contre le pass sanitaire ont franchi les barrages de la police et essayé d'accéder à l'avenue Jean-Médecin, dans le centre-ville. Cette rue fait partie du périmètre où il était interdit de manifester par arrêté préfectoral.
Selon le ministère de l'Intérieur, 45.300 personnes ont défilé ce samedi 9 octobre sur l'ensemble du territoire pour protester contre le pass sanitaire, contre 47.935 le 2 octobre.
Depuis le 30 septembre, le pass sanitaire est étendu aux adolescents. Les mineurs âgés d'au moins 12 ans et deux mois doivent en être munis pour prendre le train, aller au cinéma ou bien à la piscine. Le 13 octobre, un projet de loi pour proroger le pass sanitaire au-delà du 15 novembre doit être présenté au Conseil des ministres.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала