Un robot de sécurité testé pour la première fois sur un cosmodrome russe

© Sputnik . Sergei Mamontov / Accéder à la base multimédiaРабочая поездка вице-премьера РФ Д. Рогозина на космодром "Восточный"
Рабочая поездка вице-премьера РФ Д. Рогозина на космодром Восточный - Sputnik Afrique, 1920, 08.10.2021
S'abonnerTelegram
Face à la tendance de la robotisation dans certains secteurs, le directeur général de l’agence spatiale russe annonce le début des essais du robot de sécurité Marker sur le cosmodrome Vostotchny en Russie. Il est destiné à patrouiller, intercepter les intrus et combattre les drones.
Le robot russe Marker destiné à la sécurité est testé sur le cosmodrome Vostotchny en Russie, écrit le chef de l’agence spatiale Roscosmos Dmitri Rogozine dans sa chaîne Telegram.

"Les tests comprennent notamment ce qui suit: 1. Patrouille autonome d'itinéraires dédiés à la protection des infrastructures spatiales au sol. 2. Détection des intrus dans le périmètre de sécurité, identification et interception. 3. Lutte contre les actes terroristes et élimination des drones", précise Dmitri Rogozine.

Il fonctionne aussi bien en version radiocommandée qu'en autonomie. Cinq robots ont déjà été construits: deux sont équipés de châssis à roues et les trois autres de chenilles. Ils sont conçus pour assurer la sécurité des cosmodromes et autres installations sensibles.
En outre, Dmitri Rogozine estime que les acquis scientifiques et techniques développés pour Marker peuvent être appliqués aux équipements destinés à être utilisés sur la Lune.
Les technologies robotisées en Russie
La Russie ne cesse de développer des technologies robotisées et l'intelligence artificielle. L’armée a notamment employé le drone terrestre militaire Uran-9 et le système robotisé de combat Nerekhta lors des manœuvres Zapad 2021 qui ont eu lieu du 10 au 16 septembre.
L’Uran-9 est capable d’éliminer des unités et des véhicules blindés à une distance de trois à cinq kilomètres à l'aide de systèmes de missiles Ataka, de lance-roquettes d'infanterie, de canons de 30 millimètres et de mitrailleuses.
Les robots Nerekhta ont été utilisés pour la reconnaissance et l'appui des unités. Ils sont armés d'une mitrailleuse Kord de 12,7 mm et d'un lance-grenades AG-30M de 30 mm. Le Nerekhta est capable d'ajuster son tir, de livrer des munitions et de l'équipement.
En outre, des technologies robotisées sont progressivement mises en place dans les activités quotidiennes. C’est le cas notamment des robots russes de la société Promobot sur lesquels les futurs médecins s’améliorent en matière de diagnostic, a déclaré à Sputnik le président du conseil d'administration de la société, Alexeï Iouzhakov.
Ils travaillent également dans les centres administratifs de Moscou et des régions et ont été employés lors du Forum économique oriental qui s’est déroulé du 2 au 4 septembre 2021.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала