L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik Afrique, 1920, 22.09.2021
Covid-19

La propagation du SARS-CoV-2 aurait débuté plus tôt que pensé

© Sputnik . Hôpital central de WuhanUn médecin de l'hôpital central de Wuhan
Un médecin de l'hôpital central de Wuhan  - Sputnik Afrique, 1920, 05.10.2021
S'abonnerTelegram
Le virus SARS-CoV-2 à l’origine du Covid-19 a commencé à sévir à Wuhan à l’été 2019, d’après les analystes de la compagnie Internet 2.0 qui ont étudié les contrats passés à l’époque par les institutions publiques locales.
La propagation du nouveau coronavirus dans la ville chinoise de Wuhan a commencé dès l’été 2019, rapporte le Telegraph, se référant à une étude de la compagnie Internet 2.0 spécialisée dans la cybersécurité.
Ses analystes ont passé en revue les contrats pour la livraison d’équipements aux laboratoires de tests PCR dans la province du Hubei, dont Wuhan est le chef-lieu. Ils ont notamment établi qu’en 2019, ces dépenses ont presque doublé par rapport aux indices de 2018.
Les auteurs soulignent qu’une "hausse significative des dépenses" a été observée à l’été 2019. Parmi les principaux commanditaires d’équipements figurent le Centre de prévention et du contrôle des maladies du Hubei, l’hôpital militaire de Wuhan, l’Institut de virologie et l’université de technologie de Wuhan.
"Nous avons ainsi conclu que, de toute évidence, le virus se propageait activement à Wuhan déjà durant l’été 2019", indiquent-ils.
Selon le Telegraph, les conclusions des analystes ont été remises aux officiels de l’administration américaine.

Débats sur l’origine du virus

L’origine du nouveau coronavirus, qui a jusqu’ici fait plus de 4,8 millions de morts à travers le monde, reste au cœur d’âpres débats au sein de la communauté scientifique. En mars 2021, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a publié un rapport rédigé par ses experts après leur visite à Wuhan, dans lequel l’hypothèse d’une fuite du virus d’un laboratoire comme source de la pandémie est qualifiée de peu plausible.
En août, les services de renseignement américain ont à leur tour dévoilé leur rapport, constatant que le nouveau coronavirus n’avait pas été développé "comme arme biologique" et n’avait "probablement" pas été conçu "génétiquement".

Le premier cas officiellement détecté en décembre 2019

L’ambassade de Chine à Washington a pourtant accusé les États-Unis de "manipulation politique" pour avoir fondé leur rapport "sur une présomption de culpabilité de la part de la Chine".
Le premier cas officiel de Covid-19 en Chine a été enregistré en décembre 2019 et était lié au marché de vente en gros de produits de la mer de Wuhan.
Or, en juin dernier, des chercheurs de l’université britannique du Kent ont estimé que le SRAS-CoV-2 était apparu pour la première fois entre début octobre et mi-novembre 2019, deux mois avant que le premier cas ne soit identifié.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала