La "campagne globale coordonnée des gouvernements" contre le Bitcoin n’a pas abouti, selon Snowden

© Photo Pixabay/AaronJOlsonBitcoin, première monnaie cryptographique, image d'illustration
Bitcoin, première monnaie cryptographique, image d'illustration - Sputnik Afrique, 1920, 05.10.2021
S'abonnerTelegram
L’ex-collaborateur des services secrets américains constate que les restrictions nationales imposées par certains pays, notamment la Chine, contre le Bitcoin n’ont pas arrêté son expansion dans un marché des cryptomonnaies en plein essor.
L’ancien employé de la CIA (Central Intelligence Agency) et de la NSA (National Security Agency), et lanceur d’alerte Edward Snowden a twitté lundi 4 octobre sur le fiasco de la lutte des autorités de plusieurs États, la Chine en première ligne, contre le Bitcoin, première monnaie numérique du monde.
Snowden s’est ainsi souvenu de son tweet du 13 mars 2020, dans lequel il faisait part de son engouement pour le bitcoin.
"Parfois je repense à ce moment et je me demande combien de personnes ont acheté du bitcoin. Il a augmenté de 10 fois depuis, malgré une campagne globale coordonnée de gouvernements pour saper la compréhension publique et le soutien à la cryptomonnaie. La Chine l’a même interdit, mais cela a seulement rendu le Bitcoin plus fort", a-t-il écrit.
En mars 2020, la valeur du bitcoin a chuté au-dessous des 4.000 dollars.

En pleine croissance malgré les sanctions

Le 24 septembre, sa valeur a chuté de 9,3% suite à la décision de la Chine de fermer le marché national des cryptoactifs et d’interdire toutes les opérations de devises numériques dans le pays.
L’évènement a entraîné une diminution des valeurs et des capitalisations de toutes les principales cryptomonnaies, comme l’ether, le Binance coin, l’Ada (Cardano), le Solana, etc.
Les valeurs sont pourtant reparties à la hausse début octobre, le bitcoin oscillant ces derniers jours autour de 48.000 dollars.
Analysant les perspectives du Bitcoin, homologué par le Salvador en tant que deuxième devise nationale, des experts jugent que la première monnaie cryptographique est encore loin de devenir un moyen d’épargne sécurisé.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала