Afghanistan: la malnutrition menace la moitié des enfants de moins de cinq ans

© East News/PixtalLe Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef). logo
Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef). logo - Sputnik Afrique, 1920, 05.10.2021
S'abonnerTelegram
La moitié des enfants de moins de cinq ans en Afghanistan devraient souffrir de malnutrition aiguë, alors que la faim s'installe pour des millions de personnes dans ce pays, selon l’UNICEF et le Programme alimentaire mondial de l’ONU (PAM).
Au terme d’une visite de deux jours à Hérat, le Représentant de l’UNICEF en Afghanistan, Hervé Ludovic De Lys, et la Représentante du PAM, Mary-Ellen McGroarty, ont tiré mardi la sonnette d’alarme sur la crise nutritionnelle des enfants et des mères afghans.
Ils ont également mis en garde contre "l’état désastreux de la malnutrition et de l’insécurité alimentaire qui sévit en Afghanistan".
Selon l’ONU, près de 14 millions de personnes sont confrontées à une insécurité alimentaire aiguë dans ce pays. Parmi elles, 3,2 millions d’enfants de moins de cinq ans devraient souffrir de malnutrition aiguë d’ici la fin de l’année.
"Au moins un million de ces enfants risquent de mourir de malnutrition aiguë sévère sans traitement immédiat", ont averti les deux agences onusiennes.
D’autant que sans accès fiable à l’eau, à la nourriture et aux services de santé et de nutrition de base, les enfants afghans et leurs familles subissent le poids d’années de conflit et de la crise économique actuelle.
De plus, l’hiver approchant à grands pas, c’est maintenant une course contre la montre pour aider les familles afghanes qui n’ont pas non plus accès à l’eau potable et aux services de santé et de nutrition, relèvent les deux agences onusiennes.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала