Vivre dans une ville sans taxes: comment le maire de Miami veut "révolutionner" le budget

© Photo Pixabay/pixexidPanorama de Miami (Floride, États-Unis)
Panorama de Miami (Floride, États-Unis) - Sputnik Afrique, 1920, 04.10.2021
S'abonnerTelegram
Le maire de Miami annonce que le budget de la ville est fortement enrichi avec des revenus provenant de la cryptomonnaie MiamiCoin. Selon l’édile, qui mise sur le développement de nouvelles technologies, il pourrait s’agir d’une "révolution" dans le système des finances municipales.
Lancé le 3 août dernier, le projet de cryptomonnaie MiamiCoin a apporté dans le budget de la ville plus de huit millions de dollars, dont un million en une seule journée, s’est vanté le 1er octobre le maire de Miami, Francis Suarez, sur son compte Twitter.
"Alors que tout le monde aujourd’hui aime se concentrer sur le négatif et veut créer des conflits et des divisions... Nous avons gagné un million de dollars sur le MiamiCoin... AUJOURD’HUI... pensez-y!"
Le succès du MiamiCoin, la première monnaie cryptographique portant le nom de cette ville américaine et approuvée à la mi-septembre dernier par le Conseil municipal, a poussé l’édile à dresser un tableau encourageant pour ses concitoyens.
Dans plusieurs interviews données fin septembre, dont une à Fox News, M.Suarez n’exclut pas la possibilité que le MiamiCoin, comme une source supplémentaire pour remplir le budget de la ville, puisse "révolutionner la façon dont les administrations sont financées".
Selon le maire de Miami, la monnaie numérique du même nom génère 2.000 dollars toutes les 10 minutes pour remplir le budget de la ville avec plus de cinq millions de dollars par mois. Cela permet à l’édile d’estimer que le MiamiCoin soit capable de recueillir environ 60 millions de dollars par an.
"C’est théoriquement possible que la ville de Miami, à l’aide du MiamiCoin, puisse générer suffisamment de taxes pour que nos résidents ne soient pas obligés de payer même un seul centime d’impôts. Cela pourrait être une révolution", lance Francis Suarez.
Et d’ajouter que M.Suarez promet de dépenser les revenus provenant du MiamiCoin pour aider des sans-abri, lutter contre la pauvreté et le changement climatique, un engagement à la veille de l’élection municipale à Miami prévue pour novembre.

MiamiCoin

Le MiamiCoin est une nouvelle cryptomonnaie, mise en circulation par minage début août 2021.
Le projet est lancé par le système CityCoins et prévoit que 30% des revenus générés au cours du minage soient transférés vers un portefeuille virtuel de la ville de Miami.
Les autorités de Miami ne sont pas directement impliquées dans les processus technologiques et financiers, mais sont habilitées à dépenser cette cryptomonnaie à leur gré.
Le MiamiCoin est donc la première monnaie numérique capable de contribuer réellement au développement urbain.

Capitale de la crypto, et pas seulement

Ces récentes déclarations du maire s’inscrivent dans son programme de faire de Miami la ville la plus attractive pour le secteur des devises numériques, un "pôle d’innovation en cryptomonnaie", selon le Washington Post.
Les réussites de la deuxième ville de l’État de Floride sur cette voie ont été remarquées par le New York Magazine. À part le MiamiCoin, parmi ces succès, l’hebdomadaire indique l’organisation à Miami en juin dernier de la Bitcoin 2021, principale conférence annuelle consacrée aux cryptomonnaies, et un investissement de 135 millions de dollars fait par une des plus grandes crytobourses, FTX, pour acheter sur 19 ans les droits d’appellation de l’Arena de basketball de l’équipe de NBA Heat de Miami.
Un autre succès "numérique" de Miami est l’installation dans la ville de la société Blockchain.com. Cette entreprise, qui a annoncé sa relocation vers Miami de New York, développe son portefeuille de cryptomonnaies, un produit très populaire parmi les utilisateurs de devises numériques.
Le New York Magazine considère que les ambitions de Francis Suarez vont au-delà du domaine des cryptomonnaies. L’objectif plus global de l’actuel maire de Miami est d’attirer des acteurs importants du monde de la technologie et de développer une infrastructure pour transformer la ville en un pôle mondiale. D’après l’hebdomadaire, la pandémie de Covid-19 a montré des possibilités et des perspectives de travail à distance, et Miami s’efforce de promouvoir dans ce nouveau contexte ses atouts: des taxes plus basses et un climat favorable.
Plusieurs personnalités bien connues, investisseurs et techniciens, se sont déjà installées à Miami, affirme le New York Magazine. Mais l’édile de cette ville américaine travaille également à la création dans sa commune d’une école polytechnique, qui pourrait notamment se spécialiser dans les finances cryptographiques et décentralisées.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала