Palais de l’Élysée - Sputnik Afrique, 1920
Présidentielle française 2022
La prochaine élection présidentielle française va se dérouler du 10 au 24 avril 2022.

"Apparatchik": traité d’aventurier par Véran, Zemmour contre-attaque

© AFP 2022 NICOLAS TUCATFrench far-right media pundit Eric Zemmour speaks on stage during the promotion launch event for hi new book "France hasn't said its last word" (La France n’a pas dit son dernier mot) in Toulon, southern France, on September 17, 2021. - French far-right pundit Eric Zemmour is inching closer to announcing a run for the presidency, a move that would create fresh uncertainty around France's 2022 election race. (Photo by Nicolas TUCAT / AFP)
French far-right media pundit Eric Zemmour speaks on stage during the promotion launch event for hi new book France hasn't said its last word (La France n’a pas dit son dernier mot) in Toulon, southern France, on September 17, 2021. - French far-right pundit Eric Zemmour is inching closer to announcing a run for the presidency, a move that would create fresh uncertainty around France's 2022 election race. (Photo by Nicolas TUCAT / AFP) - Sputnik Afrique, 1920, 04.10.2021
S'abonnerTelegram
Ciblé par les critiques du ministre de la Santé, Éric Zemmour l’a en réponse accusé de "changer d’avis comme de chemise". L’essayiste a en outre assuré qu’il n’était "plus très loin" d’annoncer sa décision quant à la présidentielle 2022.
Après avoir été traité d’"aventurier du repli" par Olivier Véran, le polémiste et candidat pressenti à la présidentielle Éric Zemmour a reproché au ministre de la Santé son "inculture et [son] caractère vindicatif".
Le weekend dernier, le ministre de la Santé a appelé à ne pas "laisser la France à des aventuriers", tel que l’auteur de "Mélancolie française" devant près de 4.000 militants LREM lors de leur université de rentrée à Avignon.
"Cette phrase est assez emblématique de ce qu'est Véran et la classe politique française aujourd’hui: inculture et caractère vindicatif. Il y a beaucoup de gens dans l’histoire de France qui ont été pris pour des aventuriers: Jeanne d’Arc, Bonaparte, le général de Gaulle […]. Je crois pas que ce soient les pires figures de l’histoire de France", rétorque l’essayiste dans "Grandes Gueules" sur RMC.

"Véran change d’avis comme de chemise"

Pour l’écrivain, le parcours politique du ministre est à l’origine de son "schéma mental" limité à ses yeux:
"Monsieur Véran a été biberonné aux jeunesses socialistes, "l’école du vice" comme le disait Mitterrand, puis au PS, un apparatchik, et puis il est monté en grade comme ça. Ça lui paraît extraordinaire, c’est hors de son schéma mental... Olivier Véran, qui est la vérité incarnée, qui nous disait que les Français n’avaient pas besoin de masques et puis qu'on en avait besoin […]. Vous voyez, monsieur Véran change d’avis comme de chemise", assène Zemmour.

"Des millions de gens" derrière lui

De nouveau interrogé sur l’annonce de sa candidature à la présidentielle 2022, Éric Zemmour est une fois de plus resté évasif, tout en assurant qu’il n’était "plus très loin" de prendre sa décision. Le polémiste a toutefois tenu à souligner que "des millions de gens" souhaitaient qu’il se présente à l’élection:
"Quand vous voyez les salles où je vais, l’enthousiasme, les sondages, les attaques contre moi... Tout ça me donne plutôt envie d’y aller. Ça me porte", confie-t-il .
Selon un sondage dévoilé par l’institut Ipsos samedi 2 octobre, Éric Zemmour serait en troisième place s’il se présente (avec 15%), derrière Emmanuel Macron (24%) et Marine Le Pen (16%).
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала