Japon: Kishida choisit un ministre des Finances qui s'inscrit dans la continuité

© Photo pixabayJapon
Japon - Sputnik Afrique, 1920, 01.10.2021
S'abonnerTelegram
Fumio Kishida, le probable futur Premier ministre japonais, va nommer lundi Shunichi Suzuki, un homme de réseaux peu connu, au poste de ministre des Finances, a rapporté le quotidien Yomiuri, un choix qui confirme selon les analystes la poursuite d'une politique fondée sur l'équilibre entre croissance et réforme fiscale.
Âgé de 68 ans, Shunichi Suzuki est le fils de l'ancien Premier ministre Zenko Suzuki et le beau-frère de l'actuel ministre des Finances Taro Aso, précise le quotidien.
Fumio Kishida, ancien ministre des Affaires étrangères, a remporté mercredi le vote pour la direction du Parti libéral-démocrate (PLD) au pouvoir au Japon, une victoire qui lui assure pratiquement la succession de Yoshihide Suga au poste de Premier ministre. Le PLD détient la majorité des sièges à la chambre basse du parlement.
Zenko Suzuki, ancien ministre des Jeux olympiques, est peu connu du grand public, y compris au Japon, et pourrait souffrir d'un déficit d'autorité et d'intuition comparé à Taro Aso, son prédécesseur au poste de ministre des Finances.
Cela donne à penser qu'il pourrait s'en tenir à la politique du gouvernement consistant à modérer les dépenses en les accompagnant d'une réforme fiscale, notent les analystes.
"Ce sera un ministre qui ira avec ce sens de la modération", commente Mari Iwashita, économiste chez Daiwa Securities.
Mari Iwashita ajoute que Zenko Suzuki, perçu comme un important dirigeant au sein du courant politique de Taro Aso, est censé suivre ses traces et s'en tenir aux objectifs du ministère des Finances.
Taro Aso devrait pour sa part être nommé ce vendredi vice-président du PLD, selon les médias.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала