Paris insiste sur le respect du calendrier électoral au Mali

© Photo Domaine public/ArensondBamako
Bamako - Sputnik Afrique, 1920, 28.09.2021
S'abonnerTelegram
À New York, où Jean-Yves Le Drian participe à l'Assemblée générale des Nations unies, le chef de la diplomatie française a rappelé que la France était attachée au respect du calendrier électoral malien.
La présence militaire française au Sahel ne peut s'accommoder d'une instabilité politique et d'un non-respect du processus démocratique, a déclaré lundi le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.
À New York, où il participe à l'Assemblée générale des Nations unies, le chef de la diplomatie française a rappelé que la France était attachée au respect du calendrier électoral malien.
Le Premier ministre malien par intérim, Choguel Maïga, a prévenu dimanche que les autorités de Bamako pourraient repousser les élections législatives et présidentielles prévues en février prochain afin d'éviter toute controverse sur leur sincérité.
Le Mali est dirigé depuis août 2020 par une junte militaire qui a évincé du pouvoir le président Ibrahim Boubacar Keïta et qui s'est engagée à restaurer l'ordre démocratique.
Pressés par Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, les militaires ont annoncé l'organisation d'un double scrutin le 27 février prochain, date remise en question par le Premier ministre Choguel Maïga qui a évoqué sur France 24 un report de "deux semaines, deux mois, de quelques mois".
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала