Plusieurs centaines de personnes protestent à Moscou contre les résultats des législatives

© Sputnik . Evguéni Biyatov / Accéder à la base multimédiaUne manifestation contre les résultats des législatives russes de 2021 à Moscou, 25 septembre 2021
Une manifestation contre les résultats des législatives russes de 2021 à Moscou, 25 septembre 2021 - Sputnik Afrique, 1920, 25.09.2021
S'abonnerTelegram
Mécontent des résultats du vote en ligne tenu dans le cadre des récentes législatives russes, le Parti communiste de Russie a organisé une manifestation à Moscou. Le rassemblement, non autorisé par la mairie, s’est terminé sans aucune interpellation malgré des heurts entre manifestants.
Une manifestation contre les résultats du vote électronique aux législatives russes des 17-19 septembre a réuni près de 400 personnes, dont des journalistes et blogueurs couvrant l’événement, ce samedi 25 septembre sur la place Pouchkine, dans le centre de Moscou, a annoncé la police de la capitale.
Le rassemblement, non autorisé par la mairie en raison de la situation sanitaire, s’est tenu sur l’initiative du Parti communiste de la Fédération de Russie (KPRF) de Guennadi Ziouganov, classé deuxième après le parti au pouvoir Russie unie aux législatives.
Pendant la manifestation, le premier secrétaire du comité du KPRF pour la ville de Moscou, Valeri Rachkine, et le secrétaire du comité, Denis Parfenov, ont exprimé leur désaccord avec les résultats du vote en ligne et ont dénoncé des fraudes électorales présumées.

Une bagarre, aucune interpellation

La manifestation a été marquée par une bagarre entre des membres du mouvement SERB et les manifestants. Toutefois, les forces de l’ordre n’ont procédé à aucune interpellation, note la police.
La police et le parquet avaient précédemment prévenu les Moscovites que le rassemblement du 25 septembre était illégal. Les policiers ont encore répété leurs avertissements durant l’action de protestation en utilisant des haut-parleurs.

Législatives russes 2021

Les Russes se sont rendus aux urnes ou ont voté en ligne en Russie et à l’étranger les 17, 18 et 19 septembre pour élire les députés à la Douma de la 8e législature, ainsi que 39 parlements régionaux et les dirigeants de neuf régions.
Deux Russes ont même voté depuis l’espace, depuis la Station spatiale internationale (ISS). Le cosmonaute Oleg Novitski s’est prononcé à l’aide du système électronique, tandis que son coéquipier Piotr Doubov a exercé son droit de vote par procuration.
La présidente de la Commission électorale centrale (CEC), Ella Panfilova, a constaté "un nombre inédit" d’attaques informatiques visant le site de la CEC, provenant "des États-Unis, d’Allemagne, de Russie et de Chine".

Vote électronique

La possibilité de se prononcer par voie électronique a été mise à la disposition des résidents de Moscou et de Sébastopol, ainsi que des régions de Koursk, Nijni Novgorod, Yaroslavl, Mourmansk et Rostov-sur-le-Don.
La ville de Moscou a enregistré une participation record de ses administrés au vote en ligne, selon le Comité civique pour la surveillance des élections dans la circonscription.

Poutine commente les critiques du vote en ligne

Vladimir Poutine a commenté ce samedi 25 septembre les questions relatives au vote en ligne lors d’une rencontre avec les dirigeants des partis élus à la Douma, y compris avec le chef du KPRF, Guénnadi Ziouganov.

"Les critiques du vote à Moscou n’ont pas surgi à cause des doutes sur la qualité du vote, mais parce que quelqu'un n'a pas aimé le résultat."

Vladimir Poutine
Président de la Fédération de Russie
M.Poutine a appelé les partis à l’aider à améliorer le contrôle du système de vote électronique et promis de tout faire pour que ce vote soit transparent et honnête au maximum.

La Douma de la 8e législature

Selon les résultats officiels, le parti au pouvoir Russie unie de Dmitri Medvedev a obtenu 49,82% des voix, devançant les communistes du KPRF (18,93%), le Parti libéral-démocrate (LDPR) de Vladimir Jirinovski (7,55%), Russie juste de Sergueï Mironov (7,46%) et le parti Nouvelles Personnes d’Alexeï Netchaïev (5,32%). Pour être représenté à la Douma, un parti doit dépasser le seuil de 5% des suffrages.
Compte tenu des données sur 225 circonscriptions à scrutin uninominal majoritaire, huit partis ont accédé à la chambre basse: Russie unie (324 sièges), KPRF (57), Russie juste (27), LDPR (21), Nouvelles Personnes (13), Rodina (1), Plateforme civique (1) et le Parti de la croissance (1). Les candidats indépendants ont remporté cinq sièges.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала