"Un tissu d’imbécillités": Taubira tacle les antivax et attire l’attention de Philippot

© AFP 2022 ALAIN JOCARDFlorian Philippot
Florian Philippot - Sputnik Afrique, 1920, 24.09.2021
Florian Philippot
S'abonnerTelegram
Alors que Christiane Taubira a refusé de pousser les Guyanais à se faire vacciner contre le Covid, Florian Philippot lui a proposé de venir expliquer sa position à la manifestation anti-pass sanitaire de samedi prochain.
À peine Christiane Taubira eut-elle déclaré ce jeudi matin sur RTL qu’elle n’appellerait pas la population à se faire vacciner, notamment en Guyane, que Florian Philippot lui a formulé une proposition originale.
Celui qui a fait des manifestations contre le pass sanitaire son cheval de bataille a ainsi appelé l’ex-ministre de la Justice à rejoindre les manifestations anti-pass sanitaire qui se tiennent tous les samedis depuis l'été.
Reconnaissant la présence de nombreux désaccords avec Christiane Taubira, Florian Philippot a salué "son refus de se substituer aux individus dans leur choix", qualifiant cet acte de "courageux".

"Pas vocation à appeler à la vaccination"

Invitée de RTL, Christiane Taubira a été interrogée notamment sur la situation sanitaire en Guyane, où seulement 29,6% des habitants de 12 ans et plus étaient entièrement vaccinés au 15 septembre, selon Santé publique France. Elle n'a pourtant pas jugé bon d’appeler à la vaccination massive.
"Je n'ai pas vocation à appeler à la vaccination", a indiqué l’ancienne garde des Sceaux, elle-même Guyanaise.
Selon Christiane Taubira, étant "responsable politique qui n'est pas en exercice", elle ne dispose pas d’informations complètes lui permettant de prendre une décision dans ce domaine. Elle a par la suite clarifié sa position au moyen des réseaux sociaux, précisant qu’elle était elle-même vaccinée et estimant que les propos antivax étaient un "tissu d'imbécillités".
Toutefois, dans la situation actuelle, Christiane Taubira estime nécessaire d’assurer une médiation sur la vaccination.
"Il est temps de nommer une médiatrice ou un médiateur parce que manifestement, il n'y a plus de capacité d'entente entre la parole officielle" et la population.

Indicateurs à la hausse

La Guyane reste très affectée par l'épidémie de coronavirus avec une hausse des hospitalisations au 21 septembre, bien que les indicateurs hospitaliers soient à la baisse à l’échelle nationale.
Néanmoins, une nouvelle action de la "caravane de la liberté" s’est tenue le 17 septembre en Guyane. Quelque 200 personnes ont manifesté contre l'obligation vaccinale et le pass sanitaire, bien que seulement 29% des plus de 12 ans soient totalement vaccinés dans la région.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала