Sous-marin Shortfin Barracuda (AFP PHOTO / DCNS) - Sputnik Afrique, 1920, 21.09.2021
L'Australie rompt le méga-contrat de sous-marins avec la France
Une nouvelle alliance entre les États-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni a torpillé un contrat de sous-marins français à Canberra, provoquant l'ire de Paris.

L'Australie attendra patiemment de rétablir les liens avec la France

© AP Photo / Mark MetcalfeLe Premier ministre australien Scott Morrison. Nov. 22, 2018
Le Premier ministre australien Scott Morrison. Nov. 22, 2018 - Sputnik Afrique, 1920, 23.09.2021
S'abonnerTelegram
Le Premier ministre australien Scott Morrison a dit avoir essayé d'organiser un entretien avec Emmanuel Macron pour l'instant sans succès, après l'abandon par l'Australie d'un contrat de sous-marins français au profit des États-Unis.
Scott Morrison, qui s'exprimait mercredi depuis Washington, a dit qu'il s'armerait de patience pour rétablir les liens entre Canberra et Paris.
La France a décidé vendredi dernier de rappeler ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie pour consultations.
Le Président français et son homologue américain Joe Biden se sont entretenus le 22 septembre par téléphone, et Paris a annoncé que son ambassadeur retournerait à Washington la semaine prochaine.
"Lorsque l'occasion se présentera, j'espère avoir une conversation similaire (avec Emmanuel Macron)", a déclaré Scott Morrison, qui se trouve actuellement aux États-Unis.
Scott Morrison a dit qu'il comprenait la déception de la France et a noté que l'annulation du contrat, initialement évalué à 40 milliards de dollars et plus récemment à 60 milliards de dollars, signifiait que les désaccords entre Canberra et Paris étaient différents de ceux opposant la France aux États-Unis et qu'il faudrait plus de temps pour les résoudre.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала