Royaume-Uni: les arnaques en ligne "menacent la sécurité nationale"

Internet - Sputnik Afrique, 1920, 22.09.2021
S'abonnerTelegram
Les escroqueries en ligne prolifèrent au Royaume-Uni au point que les banques ne parviennent plus à les endiguer, ce qui représente "une menace pour la sécurité nationale", a prévenu l'association sectorielle UK Finance mercredi dans un rapport semestriel.
Les criminels ont prospéré pendant la pandémie avec diverses fraudes qui ont généré plus de 750 millions de livres sterling (873 millions d'euros) au premier semestre au Royaume-Uni, un bond de 30% sur un an, note le rapport. Un montant presque équivalent a été évité grâce aux systèmes de détection des banques.
Si les années précédentes les fraudes avaient lieu surtout par l'intermédiaire de prélèvements bancaires non autorisés, notamment par l'intermédiaire de cartes de paiement volées, cette année, pour la première fois, la majorité des fraudes viennent de transactions autorisées.
Les criminels ont pour cela "manipulé et poussé" les utilisateurs bancaires à communiquer leurs données personnelles grâce à des appels téléphoniques, emails, des messages sur les réseaux sociaux ou des sites Internet frauduleux, détaille UK Finance.
"Ces informations sont ensuite utilisées pour cibler des victimes et les convaincre d'autoriser des paiements", explique l'organisme.
"Il y a eu une augmentation significative des arnaques où des criminels se font passer pour des banques, agents du gouvernement ou même des personnels de santé", ou encore "une hausse des achats frauduleux où les gens pensent acquérir un bien qui ne se matérialise jamais", détaille le rapport.
Autre préoccupation du secteur bancaire: les arnaques aux investissements où les consommateurs peu avertis perdent leur argent après avoir été convaincus de mettre leurs économies dans des placements fictifs aux rendements promis faramineux.
Ces escroqueries utilisent toutes des plateformes en ligne et des publicités sur Internet mensongères.
L'association du secteur financier britannique s'inquiète aussi d'une hausse des publicités en ligne pour transporter de l'argent issu de la criminalité, qui ciblent particulièrement les jeunes qui ne réalisent pas forcément ce qu'ils risquent ou ce qu'ils font, dénonce UK Finance.
"Le niveau de fraude est tel au Royaume-Uni qu'il menace la sécurité nationale. Le secteur bancaire seul ne peut le résoudre", insiste l'association.
"Pendant toute la pandémie, nous avons travaillé avec d'autres industries y compris les opérateurs de téléphonie et les plateformes Internet".
Si un projet de loi britannique sur la sécurité en ligne représente "une opportunité importante [...] les publicités mensongères ne sont pas couvertes par ce texte", conclut UK Finance, appelant les législateurs, le gouvernement et les régulateurs à agir vite.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала