L'application TousAntiCovid et un masque - Sputnik Afrique, 1920, 22.09.2021
Covid-19

La Chine promet deux milliards de doses de vaccins aux pays en développement d’ici la fin de l’année

© Sputnik . Ilya Pitalev / Accéder à la base multimédiaUn médecin tient une séringue
Un médecin tient une séringue - Sputnik Afrique, 1920, 22.09.2021
S'abonnerTelegram
Le président chinois, Xi Jinping, a estimé mardi que vaincre la pandémie du Covid-19 est désormais la priorité, promettant de fournir deux milliards de doses de vaccins aux pays en développement d'ici la fin de l'année.
Intervenant par visioconférence lors du débat de haut niveau de la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, il a souligné la nécessité de faire des vaccins un bien public mondial, en particulier dans les pays en développement.
En outre, 100 millions de doses de vaccins seront données aux pays en développement cette année et 100 millions de dollars seront accordés au mécanisme de solidarité mondiale COVAX, a-t-il précisé.
Rappelant la déclaration des États faite l'an dernier pour lutter contre la pandémie, le dirigeant chinois a observé qu'" un an plus tard, le monde est confronté aux impacts combinés de changements inédits depuis un siècle et de la pandémie de la Covid-19 ".
Xi Jinping a poursuivi en soulignant la nécessité de revitaliser l'économie et de poursuivre un développement mondial plus robuste, plus vert et plus équilibré.
À cette fin, il a proposé une initiative de développement mondial qui garantirait la priorité au développement par le biais d'une approche centrée sur les personnes, incluant l'harmonie entre l'homme et la nature, un développement axé sur l'innovation et des actions axées sur les résultats. Le président de la Chine a également indiqué que son pays s'était engagée à fournir une aide internationale supplémentaire de 3 milliards de dollars au cours des trois prochaines années pour aider les pays en développement à faire face à la pandémie et à s'en remettre.
Par ailleurs, Xi Jinping a souligné la nécessité de renforcer la solidarité et de promouvoir le respect mutuel et la coopération gagnant-gagnant dans la conduite des relations internationales.
" La démocratie n'est pas un droit spécial réservé à un pays particulier, mais un droit dont jouissent les peuples de tous les pays ", a-t-il déclaré, appelant les États à rejeter les jeux à somme nulle et à résoudre les différends par le dialogue et la coopération.
Les États devraient améliorer la gouvernance mondiale et pratiquer un véritable multilatéralisme, a-t-il conclu.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала