Cinq piétons percutés sur les Champs-Élysées par une femme sous l’emprise de gaz hilarant

© Photo Pixabay / smadoreLes Champs-Élysées
Les Champs-Élysées  - Sputnik Afrique, 1920, 22.09.2021
S'abonnerTelegram
Perte de contrôle de la voiture, ballons avec du protoxyde d’azote découverts à l'intérieur et plusieurs personnes hospitalisées. Une conductrice a percuté cinq piétons sur les Champs-Élysées le 21 septembre après avoir inhalé du gaz hilarant au volant, selon la maire du 8e arrondissement.
Jeanne d’Hauteserre, maire du 8e arrondissement de Paris, appelle à "revoir le Code de la route" après un accident impliquant une conductrice sous gaz hilarant qui s’est déroulé dans la soirée du 21 septembre sur les Champs-Élysées, relate France bleu.
Vers 21h, une Smart a foncé sur le rond-point central de la célèbre avenue avant de se soulever et de finalement percuter cinq piétons, d’après la police. Quatre personnes ont été conduites à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dont trois en urgence absolue. Le Parisien mentionne que l’une a été traînée sur plusieurs mètres.
La conductrice a également été transportée dans un hôpital puis mise en garde à vue.
Les images filmées sur les lieux de l’accident montrent la Smart renversée sur le côté.
Version privilégiée
Mme d’Hauteserre a expliqué à France bleu que des ballons contenant du protoxyde d’azote avaient été découverts dans l’automobile. Elle a ajouté que la conductrice, qui avait à bord une passagère, se filmait avant de prendre ce gaz hilarant.
Pour l’élue, sa consommation doit être interdite au même titre que l’alcool, car il provoque des effets euphorisants et rapides. C’est pourquoi elle souhaite que le Code de la route soit revu.
Mme la maire estime que c’est sous l’effet du gaz que le pied de la conductrice a glissé de la pédale de frein à celle de l’accélérateur alors que la voiture se trouvait au feu rouge.
En mai 2020, une loi interdisant "de vendre ou d’offrir à un mineur du protoxyde d’azote, quel qu’en soit le conditionnement" a été adoptée.
Une enquête a été ouverte afin d’élucider les circonstances de l’accident.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала