Les USA ont frappé une voiture conduite par un kamikaze qui fonçait vers l’aéroport de Kaboul - vidéos

© Sputnik . Mikhaïl AlaeddineUne rue de Kaboul
Une rue de Kaboul - Sputnik Afrique, 1920, 29.08.2021
S'abonnerTelegram
L’armée des États-Unis a frappé ce 29 août une voiture conduite par un kamikaze à Kaboul, a déclaré un porte-parole des talibans*, après qu’une nouvelle explosion a été entendue près de l’aéroport. Au moins deux personnes dont un enfant ont été tuées et trois blessées par celle-ci.
Trois jours après les attentats près de l’aéroport de Kaboul, une nouvelle explosion a eu lieu ce 29 août.
Selon deux responsables américains cités par Reuters, les États-Unis ont effectué une frappe sur une cible terroriste. D’après un porte-parole des talibans*, une voiture conduite par un kamikaze qui se dirigeait vers l’aéroport a été visée.
Au moins deux personnes ont été tuées et trois blessées, indique l’agence Asvaka.​ Des témoins mentionnent à la chaîne de télévision Al-Jazeera un enfant tué et trois personnes blessées.
Plusieurs vidéos ont été relayées sur les réseaux sociaux. Elles montrent un panache de fumée noir s'élevant au-dessus d’un quartier de la ville.
Auparavant, plusieurs médias ont affirmé que l’engin avait visé une maison.

Une frappe américaine

En se référant à deux responsables américains, Reuters a indiqué un peu plus tard que les États-Unis avaient effectué une frappe sur Kaboul. L’attaque a visé des membres présumés de la branche afghane de Daech*, laquelle avait revendiqué l’attentat du 26 août. Cette information a été plus tard confirmée par le Pentagone. Le véhicule visé transportait une quantité importante d’explosifs. 
La frappe a été effectuée par un drone. Le Pentagone n’a pas fait état de victimes civiles. 
«Les forces militaires américaines ont mené aujourd'hui une frappe aérienne sans pilote contre un véhicule à Kaboul, éliminant ainsi une menace imminente de l’État islamique du Khorasan contre l'aéroport international Hamad Karzai», a déclaré le capitaine Bill Urban, porte-parole du CENTCOM.

Une attaque terroriste «très probable»

La veille, Joe Biden avait mis en garde contre une attaque «très probable» contre l'aéroport de Kaboul «dans les 24 à 36 heures».
La situation dans ce pays a été qualifiée d’«extrêmement dangereuses», et la menace d’une attaque terroriste d’«élevée» par le Président américain après qu’il a rencontré ses conseillers militaires et de sécurité.

Récentes explosions à Kaboul

L’explosion s’est produite trois jours après les attentats du 26 août 2021 contre l’aéroport de Kaboul, revendiquées par une filiale afghane de Daech*, l’État islamique du Khorasan. Ils ont fait plus de 170 morts dont 13 militaires américains.
*Organisation terroriste interdite en Russie
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала