Alors que l'efficacité du Pfizer contre le variant Delta tombe en dessous de 50%, le Spoutnik V offre une solution

© Sputnik / Accéder à la base multimédiaLivraison du Spoutnik V, image d'illustration
Livraison du Spoutnik V, image d'illustration  - Sputnik Afrique, 1920, 12.08.2021
S'abonnerTelegram
Alors que de nouveaux chiffres montrent que le vaccin Pfizer-BioNTech perd beaucoup de son efficacité face au variant Delta, les fabricants du vaccin russe suggèrent de lancer des essais conjoints afin de résoudre le problème.
Alors que les responsables américains pourraient se retrouver ainsi dans une impasse quant à l’endiguement de la propagation du variant Delta en utilisant leur boîte à outils actuelle composée de vaccins approuvés par les CDC, une sortie de crise s’offrirait à eux. Le vaccin russe Spoutnik V a récemment montré une grande efficacité contre les nouvelles souches du Covid-19: les variants Alpha, Beta, Gamma et Delta.
Et il peut être ajouté à l'arsenal de n'importe quel pays. De plus, le ministère russe de la Santé a annoncé que le Spoutnik V était efficace à environ 83% contre le Delta, faisant du vaccin russe la meilleure arme au monde contre le désormais célèbre variant.
© SputnikEfficacité des vaccins contre le variant Delta
Efficacité des vaccins contre le variant Delta - Sputnik Afrique, 1920, 21.09.2021
Efficacité des vaccins contre le variant Delta
Selon le Fonds russe d'investissement direct (RFPI), le Spoutnik V peut être utilisé comme injection de rappel pour améliorer l'efficacité d'autres vaccins. La méthode dite d'«immunisation hétérologue», qui est essentiellement une approche dite de «mix & match», peut être appliquée en combinant le Pfizer et le Spoutnik V pour obtenir de meilleurs résultats de vaccination.
Le RFPI a proposé à Pfizer de lancer des essais conjoints en utilisant le vaccin unidose Spoutnik Light comme troisième injection, ou injection de rappel, pour ceux qui ont déjà reçu un schéma de vaccination complet (deux doses) avec le Pfizer.
​Ce modus operandi n'est pas nouveau pour le RFPI qui a déjà lancé l'année dernière une collaboration avec AstraZeneca. Le Fonds russe d'investissement direct pourrait ainsi établir une autre coopération, cette fois avec Pfizer. Il reste désormais à savoir si l’entreprise pharmaceutique américaine et les autres sociétés étrangères, ainsi que les régulateurs nationaux, réagiront à cette idée de manière positive.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала