Manifestations anti-confinement et affrontements avec la police à Sydney

© Sputnik . O.Nitchiporouk / Accéder à la base multimédiaSydney
Sydney - Sputnik Afrique, 1920, 24.07.2021
S'abonnerTelegram
Des milliers de personnes ont manifesté ce samedi 24 juillet contre les mesures de confinement dans les deux plus grandes villes d'Australie et plusieurs d'entre elles ont été arrêtées à Sydney après de violents affrontements avec la police.

À Sydney, des échauffourées ont eu lieu entre policiers à cheval et manifestants qui leur ont lancé des pots de fleurs et des bouteilles alors que les habitants ont reçu l'ordre de rester chez eux pendant un mois pour endiguer la reprise de l'épidémie de Covid-19.

À Melbourne, les médias locaux ont rapporté que des milliers de personnes avaient envahi les rues après s'être rassemblés devant le parlement de l'Etat de Victoria en début d'après-midi.

Les manifestants, qui ne portaient pas de masque, ont transgressé des règles relatives aux déplacements non essentiels et aux rassemblements publics édictées par les autorités, ces dernières ayant laissé entendre que les mesures pourraient s'appliquer jusqu'en octobre.

Des hélicoptères ont survolé les rues de Sydney, ville de cinq millions d'habitants qui lutte pour contenir une reprise épidémique dû au variant Delta du coronavirus alors que l'Etat de Nouvelle-Galles du Sud (dont elle est la capitale) a enregistré 163 nouveaux cas samedi, ce qui porte à près de 2.000 le nombre total d'infections actuellement.

«Jusqu'à présent, un certain nombre de personnes ont été arrêtées au cours de cette opération», a déclaré la police de Sydney.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала