Un Indonésien positif au Covid revêt le niqab de sa femme pour prendre l’avion

© Photo pixabay / ibrahimismailUn avion de la compagnie Citilink
Un avion de la compagnie Citilink - Sputnik Afrique, 1920, 22.07.2021
S'abonnerTelegram
Positif au Covid-19, un Indonésien a été récemment arrêté pour avoir trompé une compagnie aérienne en revêtant, sur un vol intérieur, un niqab afin de se faire passer pour sa femme. Il a été arrêté à Ternate.

Un Indonésien qui se savait positif au Covid-19, mais qui a voulu néanmoins prendre un vol intérieur dans son pays, entre Jakarta et Ternate, a décidé d’enfiler un niqab pour se faire passer pour son épouse qui, elle, n’était pas malade. Il a profité des résultats du test PCR négatif de sa femme pour embarquer dans l’appareil de la compagnie Citilink, a fait savoir CNN Indonesia.

La fraude a été découverte par une hôtesse de l’air qui a remarqué que le passager était entré dans les toilettes pour en ressortir… avec des vêtements d’homme. Elle a tout de suite informé les autorités aéroportuaires de la ville de destination qui ont arrêté le fraudeur à sa descente de l'avion.

Un agent de santé a réalisé un test sur l’homme, qui s’est révélé positif. L’aéroport a alors immédiatement contacté les services appropriés pour faire évacuer l'homme qui a été emmené à bord d’une ambulance jusqu'à son domicile à Ternate pour s'auto-isoler, précise le média.

Lorsque la période d'auto-isolement sera terminée, la police locale a déclaré qu'elle avait l'intention de poursuivre l’homme en justice.

Presque trois millions de cas

Les cas de coronavirus augmentent rapidement dans toute l'Indonésie. Le quatrième pays le plus peuplé du monde fait actuellement face à une montée de la vague du Delta, un variant particulièrement contagieux et mortel.

Au 21 juillet, presque trois millions de cas de Covid-19 avaient été diagnostiqués en Indonésie, alors que le nombre de décès se chiffre à 77.583, selon l’université Johns-Hopkins. Or, seulement 6% de la population totale sont complètement vaccinés et 9% ont reçu une injection, d’après le site Our World in Data.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала