«Soyez solidaires», implore Castex en appelant les Français à se vacciner

© AFP 2022 LUDOVIC MARINJean Castex
Jean Castex  - Sputnik Afrique, 1920, 17.07.2021
S'abonnerTelegram
Le Premier ministre Jean Castex a appelé samedi les Français à se montrer «solidaires» en se faisant massivement vacciner contre le Covid-19 pour éviter la multiplication des mesures de freinage de l'épidémie sur fond de rebond lié au variant Delta.

«Le variant Delta est là, il ne faut pas se cacher la vérité, il est plus contagieux que les précédents», a déclaré le chef du gouvernement pendant une visite dans un centre de vaccination à Anglet (Pyrénées-Atlantique) retransmise à la télévision.

«C'est indispensable de déployer la vaccination pour éviter les mesures de freinage», a poursuivi Jean Castex, en allusion notamment au port du masque obligatoire en extérieur ou à la fermeture des bars et restaurants à 23h00 rétablis ce week-end dans les Pyrénées orientales.

«La vaccination protège, elle va nous rendre encore plus libre (...) Soyez solidaires, soyez solidaires les uns des autres pour que nous sortions ensemble de cette crise qui malheureusement se poursuit», a-t-il plaidé au moment où les opposants à la vaccination obligatoire appellent à manifester dans plusieurs villes françaises.

«J'entends les réticences qui se manifestent, mais je pense qu'il faut à tout prix convaincre l'ensemble de nos concitoyens de se faire vacciner, leur offrir la possibilité de se faire vacciner, c'est la meilleure façon de faire face à cette crise sanitaire», a insisté Jean Castex.

Se félicitant du record d'injections quotidiennes enregistré vendredi (près de 880.000), le chef du gouvernement a assuré que tout serait fait pour relever le «défi». «On va tous se mobiliser pour que les délais de rendez-vous se réduisent au maximum», a-t-il assuré.

Mesures aux frontières

Matignon a annoncé samedi que les voyageurs non vaccinés en provenance de six pays européens (Royaume-Uni, Espagne, Portugal, Grèce, Chypre et Pays-Bas) devraient présenter à partir de dimanche à minuit un test PCR ou antigénique négatif de moins de 24 heures pour se rendre en France, contre 48 à 72 heures actuellement.

Les voyageurs entièrement vaccinés contre le COVID-19 avec un vaccin reconnu par l'Agence européenne du médicament n'auront en revanche plus besoin de présenter un test, quel que soit leur pays de provenance, ont ajouté les services du Premier ministre en mettant cet assouplissement sur le compte de l'efficacité des vaccins.

Concernant l'extension du pass sanitaire prévue à partir de la semaine prochaine, Jean Castex a indiqué que le gouvernement entendait «procéder par expérimentations» pour permettre aux professionnels concernés de gérer au mieux la situation.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала