Le désordre en Afghanistan risque de contaminer les pays «bêtes noires des États-Unis» dans la région

S'abonnerTelegram
Au bout de vingt ans en Afghanistan, le bilan contre-terroriste américain se résumera-t-il à une extension du djihad à toute la région? Analyse de Michel Raimbaud, ancien diplomate et essayiste, pour «Le Désordre mondial».

Mission accomplie? Alors que l’armée américaine et ses alliés parachèvent leur retrait d’Afghanistan, la croisade anti-djihadiste américaine pourrait-elle en définitive semer la pagaye dans toute la région?

Michel Raimbaud, ancien ambassadeur de France, livre sa vision de la situation:

«Je pense que le désordre par le biais des milices islamistes va se propager —je parle du désordre de l’Afghanistan qui dure depuis quarante ans et les interventions soviétique et américaine. Tout ce désordre risque de contaminer tous les pays qui sont les bêtes noires des États-Unis, à savoir l’Iran, le Pakistan, la Chine, les États d’Asie centrale… Les troubles pourraient même menacer la Russie.»
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала