Ce pays qui veut changer radicalement la perception de la pandémie

Singapour - Sputnik Afrique, 1920, 04.07.2021
S'abonnerTelegram
Singapour a annoncé élaborer une stratégie de sortie de crise visant à apprendre à «vivre avec le Covid-19». Ce plan qui sera mis en place progressivement consiste à «transformer la pandémie en quelque chose de beaucoup moins menaçant».

Alors que le coronavirus a toutes les chances de devenir endémique comme certaines autres infections, dont la grippe, les autorités singapouriennes ont décidé de changer de cap quant à sa perception, écrivent les ministres responsables de la gestion de crise sanitaire dans les colonnes du Strait Times.

Le pays ne se donnera donc plus l’objectif de «réduire les infections à zéro» vu la contagiosité du variant Delta, même si les efforts pour le contrôler seront toujours en vigueur, mais visera à minimiser le risque de formation de gros clusters.

«La mauvaise nouvelle c’est que le Covid-19 puisse ne jamais disparaître. La bonne nouvelle c’est qu’il est possible de vivre normalement à côté de lui», expliquent les ministres du Commerce et de l’Industrie, des Finances et de la Santé.

«Nous ne pouvons pas l’éradiquer, mais nous pouvons transformer la pandémie en quelque chose de beaucoup moins menaçant, comme la grippe, la fièvre aphteuse ou la varicelle, et reprendre notre vie», espèrent-ils.

Les points clés de la stratégie

  • En premier lieu, Singapour veut arrêter de compter les nouveaux cas et se concentrer seulement sur le nombre d'hospitalisations, de cas graves et de morts.
  • Les autorités miseront sur la vaccination régulière. Alors que 37% des habitants sont complètement vaccinés et 60% primo-vaccinés, les responsables ciblent l’immunisation des deux tiers de la population au plus tard le 9 août. Ils espèrent également que grâce à la vaccination, les personnes infectées pourront en majorité se rétablir chez elles puisque le risque de transmission sera bas et les symptômes mineurs. Ceci permettra au système de santé de ne pas être submergé.
  • Le pays utilisera massivement les tests rapides de dépistage. Les cas positifs seront vérifiés par des tests PCR. Lesquels seront également utilisés pour tous ceux qui entreront dans le pays.
  • Le traçage des contacts des personnes contaminées restera également en vigueur à l’aide des systèmes TraceTogether ou encore SafeEntry.
  •  Les règles de quarantaine pour les cas contacts devront être assouplies. Une fois qu’ils seront testés négatifs, ils pourront quitter leur isolement.

Le gouvernement a lancé une campagne de publicité de transition pour se préparer à la «nouvelle normalité». Le slogan est le suivant: «Testons, traçons et vaccinons».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала