L’un des volcans les plus actifs des Philippines entre en éruption – images

© AP Photo / Aaron FavilaVolcan Taal aux Philippines (archives)
Volcan Taal aux Philippines (archives) - Sputnik Afrique, 1920, 01.07.2021
S'abonnerTelegram
L’Institut philippin de vulcanologie et de sismologie a relevé de deux à trois le niveau d’alerte après l’entrée en éruption du volcan Taal, qui a craché un panache de fumée d’un kilomètre de haut.

Deuxième volcan le plus actif des Philippines, le Taal est entré en éruption ce jeudi 1er juillet, annoncent les chercheurs de l’Institut national de vulcanologie et de sismologie (Phivolcs).

L’éruption s’est accompagnée d’un panache d’un kilomètre de haut, composé de vapeur d’eau et de lave fragmentée, comme le montrent des images publiées sur les réseaux sociaux:

​Une évacuation recommandée

L’institut a ainsi élevé de deux à trois le niveau d’alerte dans la province de Batangas, qui se trouve au sud de l’île de Luçon, à une soixantaine de kilomètres de la capitale Manille. Les scientifiques font état d’une «intrusion magmatique dans le cratère principal», susceptible d’entraîner de nouvelles éruptions.

Dans ce contexte, Phivolcs invite les autorités locales à évacuer les habitants des «villages hautement à risque» situés près du volcan, évoquant un risque de tsunami.

Près de 200 morts en 1965

L’archipel des Philippines est situé sur la dénommée «ceinture de feu» du Pacifique, zone d’intense activité sismique entre les plaques tectoniques, marquées par les principales fosses océaniques de la planète.

Lors de sa précédente éruption le 12 janvier 2020, le Taal a projeté des cendres à une hauteur de 15 kilomètres et craché de la lave qui a détruit des maisons et causé la mort d’un important nombre de têtes de bétail.

En 1965, une éruption du Taal avait provoqué la mort d’environ 200 personnes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала