Le nombre journalier de cas de Covid en France oscille autour des 2.000

© AFP 2022 ALAIN JOCARDPorte-parole du gouvernement français Gabriel Attal à l'Elysée
Porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal à l'Elysée - Sputnik Afrique, 1920, 23.06.2021
S'abonnerTelegram
Après un quadruplement du nombre de cas de Covid-19 la veille, ce chiffre connaît ce mercredi une légère hausse, restant cependant autour des 2.000 contaminations. Les services hospitaliers enregistrent moins de 10.000 patients pour la première fois depuis le mois d'octobre.

La France fait part ce 23 juin de 2.320 nouvelles contaminations au coronavirus, soit 116 de plus que la veille.

Les établissements médicaux de l’Hexagone comptent aujourd’hui 9.771 personnes hospitalisées, soit 275 de moins d’hier. 1.509 patients se trouvent en réanimation, soit 51 de moins que mardi.

Les autorités sanitaires ont enregistré ce mercredi 33 nouveaux décès à cause du Covid-19 dans les hôpitaux, pour un total de 84.406 morts. La mortalité en Ehpad et établissements médico-sociaux (EMS) reste inchangée (26.456).

© SputnikPropagation du coronavirus en France, 23 juin 2020
Le nombre journalier de cas de Covid en France oscille autour des 2.000 - Sputnik Afrique, 1920, 23.06.2021
Propagation du coronavirus en France, 23 juin 2020

Depuis le début de l'épidémie, 110.862 personnes sont mortes du Covid en France.

Amélioration nationale sauf pour trois départements

La situation sanitaire continue de s'améliorer en France, avec un nouveau ralentissement de l'épidémie de Covid-19 à l'échelle nationale, mais la vigilance reste de mise dans certains territoires pour éviter la propagation du variant Delta, a prévenu ce mercredi le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

Une femme en masque de protection avec un smartphone (image d'illustration) - Sputnik Afrique, 1920, 23.06.2021
«Sentiment de liberté»: certaines femmes gardent le masque pour une autre raison que le Covid

La situation épidémique reste «très préoccupante» en Guyane, tandis que les Landes et le Bas-Rhin, confrontés à la propagation du variant Delta, font l'objet d'une mobilisation et d'une vigilance renforcées de la part des autorités afin de remonter les chaînes de contamination et d'accélérer la vaccination.

Ce variant, initialement découvert en Inde, est bien plus contagieux que les autres variants en circulation, déjà plus transmissibles que la souche initiale.

S'il représente entre 9 et 10% des contaminations à l'échelle nationale, voire 12 à 13% en Île-de-France, il est responsable de 70% des cas positifs détectés dans les Landes, a précisé Gabriel Attal.

Le département du Sud-Ouest est le seul de métropole où l'épidémie progresse, le seul où le taux d'incidence - qui a augmenté d'environ 10% en une semaine - dépasse le seuil d'alerte de 50 cas pour 100.000 habitants sur une semaine.

Le Premier ministre, Jean Castex, doit s'y rendre jeudi en compagnie du ministre de la Santé, Olivier Véran.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала