«Les Frères musulmans ou des mouvements transfrontaliers auraient pu profiter d’un coup d’État en Jordanie»

S'abonnerTelegram
Qui en veut au roi Abdallah de Jordanie? Fadi Assaf, ancien conseiller du Président du Liban et consultant en relations internationales, décrypte au micro de Rachel Marsden les accusations sur une présumée tentative de déstabilisation du pouvoir.

Y a-t-il vraiment eu un complot pour retirer le roi Abdallah de Jordanie du pouvoir? À qui aurait profité une telle tentative?

Fadi Assaf, ancien conseiller du Président du Liban et consultant en relations internationales, revient sur l’intrigue du palais pour le Désordre mondial. 

«Ceux qui attisent ces rumeurs pour dire qu’il y a eu un coup d’État sont ceux qui auraient immédiatement profité d’une éventuelle déstabilisation du régime pour entrer en scène. Je pense notamment aux Frères musulmans*, à des mouvements transfrontaliers d’autres pays, mais pas à l’Arabie saoudite ni à Israël.»

* Organisation terroriste interdite en Russie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала