Situation à Moscou le jour de nouveaux rassemblements non autorisés  - Sputnik Afrique

Une nouvelle journée de rassemblements non-autorisés de sympathisants d'Alexeï Navalny en Russie - images

S'abonnerTelegram
Des sympathisants d'Alexeï Navalny se sont une nouvelle fois réunis ce 31 janvier dans de nombreuses villes russes dont Moscou, à travers des manifestations non-autorisées en raison de la crise sanitaire. Ils appellent à libérer l’opposant incarcéré jusqu’au 15 février pour violation du régime de probation.

De nouveaux rassemblements non-autorisés en raison de la crise sanitaire se sont déroulés ce 31 janvier dans de nombreuses villes russes, dont la capitale, en soutien à Alexeï Navalny arrêté le 17 janvier à son retour d’Allemagne. Les sympathisants à l’opposant appellent à sa libération.

2.000 personnes à Moscou, selon la police

Selon les chiffres de la police de la capitale, l’action a réuni 2.000 personnes à Moscou.

Initialement, les participants à l’action non autorisée par la ville prévoyaient de se réunir près de Loubianka, mais les autorités ont décidé de limiter la circulation de piétons dans le centre. Sept stations de métro de la ville ont en outre été fermées ainsi que plusieurs rues centrales.

Les participants à l’action de protestation ont donc commencé à se réunir près des stations Soukharevskaïa et Krasnye vorota et c’est là que les premières interpellations actives ont eu lieu.

Ensuite, les protestataires se sont rassemblés sur la place des Trois gares d’où ils prendront la route vers le centre de détention où se trouve Alexeï Navalny.

Vers 14h10, la police faisait déjà état de 120 interpellations.

D'autres ont en outre été constatées près du centre de détention et c’est là-bas que plusieurs accrochages entre forces de l’ordre et manifestants ont eu lieu. Mais déjà vers 16h10, les manifestants avaient quitté les lieux, retournant au centre-ville, notamment sur la place des Trois gares.

Vers 18h00, toutes les stations de métro de Moscou avaient repris leur fonctionnement normal.

Pour rappel, Navalny a été interpellé dès son retour en Russie le 17 janvier pour avoir violé les conditions d’un contrôle judiciaire dans le cadre de l’affaire Yves Rocher pour laquelle il a été reconnu coupable d’escroquerie en 2014. Il restera incarcéré jusqu’au 15 février.

Manifestations

Après que des appels à des rassemblements en soutien au blogueur ont été lancés, le ministère de l'Intérieur et le parquet général de Russie ont évoqué à plusieurs reprises la responsabilité tant des organisateurs que des participants à ces mobilisations non autorisées.

Le 23 janvier, de telles manifestations se sont déroulées dans de nombreuses villes russes. Plus de 2.500 interpellations ont eu lieu et plusieurs poursuites pénales pour violences sur personne dépositaire de l'autorité publique ont été ouvertes.

Moments forts
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
20:22 31.01.2021
20:17 31.01.2021
19:46 31.01.2021

Une source au sein des forces de l’ordre fait savoir que trois cas d’agression visant ses membres ont eu lieu dans la ville de Saint-Pétersbourg. Selon ses informations, un des suspects a déjà été interpellé.

18:56 31.01.2021
18:51 31.01.2021
18:20 31.01.2021

Le chef du service de presse de l’Intérieur pour la région de Sverdlovsk a annoncé que les forces de l’ordre avaient arrêté dimanche 83 personnes lors de l’action non autorisée à Ekaterinbourg.

«Le 31 janvier, une action non autorisée se tenait à Ekaterinbourg à laquelle, selon des spécialistes, ont pris part quelque 2.300 personnes», a-t-il été indiqué.

Et d’ajouter que 83 personnes avaient été conduites dans divers commissariats de la ville.

L’interlocuteur de l’agence a précisé que chaque cas serait examiné en détail et que ce n’est qu’après que des décisions seraient prises.

18:09 31.01.2021
17:28 31.01.2021

Ces informations sont disponibles à 19h00. Le bilan initialement fourni à l’agence par M.Soloviev faisait état de 35 représentants de la presse interpellés.

17:22 31.01.2021

Une membre de la Commission de surveillance publique constate l’interpellation d’un mineur dans la capitale.

Comme elle le rapporte sur son compte Telegram, après une vérification menée dans l'un des commissariats de la ville, 29 personnes arrêtées s’y trouvent, dont un mineur.

17:17 31.01.2021
16:46 31.01.2021

Les restrictions de trafic des transports terrestres sont levées à Moscou et la circulation des bus reviendra sous peu à la normale, annonce le département des Transports de la ville.

Il en est de même pour les transports publics au centre de Saint-Pétersbourg, selon le comité de la ville sur la Neva en charge des transports.

16:38 31.01.2021
15:44 31.01.2021

Un homme a été arrêté, soupçonné d’avoir commis des violences à l’encontre d’un agent des forces anti-émeutes, dans la deuxième plus grande ville de Russie lors du rassemblement non-autorisé de ce 31 janvier.

Selon le comité d’enquête de la ville, l’homme a asséné au moins deux coups à la tête du policier mobilisé pour assurer la sécurité. Le fonctionnaire a été blessé.

Une information judiciaire a été ouverte. Le suspect risque d’écoper d’une peine allant jusqu’à cinq ans de prison, des travaux forcés ou une lourde amende.

14:31 31.01.2021

Le nombre des journalistes interpellés lors des rassemblements non-autorisés ce 31 janvier en Russie a atteint 35 vers 15h30 (13h30, heure française). La plupart d’entre eux ont été libérés après un contrôle des papiers, a déclaré le président de l’Union des journalistes de Russie, Vladimir Soloviev.

13:38 31.01.2021

Pendant la manifestation non-autorisée à Saint-Pétersbourg, un agent de sécurité a été vu en train de boiter fortement sans possibilité de se déplacer de lui-même. Deux policiers l’ont aidé à marcher et à quitter les lieux.

13:24 31.01.2021

Près de 2.000 participants à un rassemblement non-autorisé en soutien à Navalny à Moscou, parmi lesquels des journalistes ont été recensés, indique le service de presse du ministère russe de l’Intérieur.

«Un rassemblement non-autorisé s’est déroulé à Moscou. À 14h30 [12h30, heure française, ndlr], près de 2.000 participants ont été décomptés, parmi lesquels il y avait des journalistes».

12:58 31.01.2021

Un participant au rassemblement à Moscou a fait usage de gaz poivre à l’encontre des forces de l’ordre, indique la chaîne Telegram Life Shot. Plusieurs journalistes ont été touchées dont l’opérateur du média, précise-elle.

12:30 31.01.2021

Yulia Navalnaya, épouse d’Alexeï Navalny, a été interpellée lors du rassemblement à Moscou, indique l’équipe de l’opposant russe.

12:15 31.01.2021
11:49 31.01.2021

Des policiers distribuent des masques aux participants du rassemblement non-autorisé en raison de la crise sanitaire à Nijni Novgorod, indique un correspondant de Sputnik. Appelés par des fonctionnaires à se disperser, les manifestants restent cependant en cortège.

11:44 31.01.2021

Au moins 66 personnes ont été interpellées lors du rassemblement non-autorisé à Moscou, selon des correspondants de Sputnik présents sur place.

11:41 31.01.2021
11:37 31.01.2021

Près de 300 personnes participent à une manifestation non-autorisée qui se déroule ce 31 janvier dans le centre de Moscou, indique le service de presse du département de la sécurité régionale et de la lutte contre la corruption de la capitale.

«La manifestation non-autorisée à Moscou compte environ 300 individus, dont 200 sur la place Soukharevskaïa et une centaine près de la station de métro Krasnïé Vorota», fait savoir le communiqué.

Des policiers procèdent à des interpellations. Un message sonore est diffusé par la police appelant les participants au rassemblement non-autorisé à se disperser en raison de la crise sanitaire.

Les manifestants sont appelés à quitter le rassemblement pour éviter la transmission du virus. «Respectez la distanciation sociale, portez des masques et des gants. Vous violez la loi si vous restez ici», mettent en garde des fonctionnaires via des hauts-parleurs.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала