Voici la propriété où Trump passera son temps après sa présidence - photos

© AFP 2022 Mandel NganВладения президента США Дональда "Мар-а-Лаго" в Палм-Бич, штат Флорида
Владения президента США Дональда Мар-а-Лаго в Палм-Бич, штат Флорида - Sputnik Afrique
Pour son dernier jour en tant que Président, Donald Trump ne se rendra pas à la cérémonie d’investiture de Joe Biden, mais devrait s’envoler pour la Floride dans sa résidence Mar-a-Lago, selon les informations du Palm Beach Post.

Ce mercredi 20 janvier, lorsque le nouveau Président Joe Biden prêtera serment, son prédécesseur Donald Trump sera déjà loin, dans sa résidence de Mar-a-Lago en Floride, indique le média local The Palm Beach Post. Si Donald Trump ou la Maison-Blanche n’ont pas confirmé ce départ, le journal énumère plusieurs indices.

Premièrement, une lettre datant du 15 janvier du chef de la police de Palm Beach, Nicholas Caristo, adressée aux résidents de cette petite ville en bordure de la métropole de Miami. Il y indique que la route autour de Mar-a-Lago sera fermée pendant plusieurs jours, a priori jusqu’à l’investiture du nouveau Président.

Habituellement considérée comme une résidence secondaire où passer l’hiver (Trump y a séjourné durant la période de Noël), Mar-a-Lago est en réalité enregistrée comme la résidence principale du couple, d’après des papiers signés en septembre 2019. Ces derniers temps, des travaux y ont d’ailleurs été rapportés.

Enfin, Melania a visité une école privée à Boca Raton, dans le comté de Palm Beach, afin d’y inscrire son fils Barron, rapporte également le Palm Beach Post. Des affaires supposées appartenir à la première dame sont envoyées dans la résidence depuis deux mois, tandis que des camions de déménagement ont été aperçus à côté de la résidence quelques jours avant la cérémonie d’investiture.

Un dernier vol à bord d’Air Force One

Donald Trump devrait ainsi prendre un hélicoptère depuis la Maison-Blanche pour se rendre à la base militaire d’Andrews, dans le Maryland, afin d’embarquer pour la dernière fois dans l’avion présidentiel Air Force One, rapporte l’AFP, confirmant l’information du Palm Beach Post. À partir du 21 janvier, le milliardaire ne pourra plus en avoir l’usage et devra opter pour des jets privés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала