Voici les trois nouveaux départements où le couvre-feu serait avancé à 18 heures

S'abonnerTelegram
La liste des départements où le couvre-feu est applicable dès 18 heures s’étend et en comprend trois nouveaux, fait savoir BFM TV, précisant qu’il s’agit du Bas-Rhin, du Cher et du Vaucluse. Ailleurs, le dispositif reste fixé à 20 heures.

Alors que 15 départements appliquent d’ores et déjà un couvre-feu avancé, en vigueur dès 18h00, cette liste s’allonge. Ainsi, la mesure sera applicable dès le 10 janvier dans le Bas-Rhin, le Cher et le Vaucluse, fait savoir BFM TV.

La préfète du Bas-Rhin, Josiane Chevalier, a annoncé cette mesure ce 8 janvier aux représentants des maires du département, a indiqué à l'AFP un porte-parole de la préfecture.

Emmanuel Macron - Sputnik Afrique
Reconfinements et vaccination inefficace: un scénario qui ne présagerait rien de bon pour les Français
Selon La Provence, le préfet du Vaucluse, Bertrand Gaume, a informé oralement jeudi les élus que le couvre-feu serait avancé à 18 heures dans le département.

Ailleurs, le couvre-feu continuera de débuter à 20 heures pour durer jusqu'à 6 heures du matin le lendemain, précise BFM TV.

Toujours selon la chaîne, les autres départements concernés pourraient être le Haut-Rhin, la Côte-d’Or, l'Yonne, l'Allier, la Haute-Savoie, les Alpes-de-Haute-Provence et les Bouches-du-Rhône.

Seuil d’alerte

Lors de sa conférence de presse du 7 janvier, Jean Castex a évoqué la situation épidémiologique dans le pays, estimant que «les derniers chiffres» amenaient «à identifier 10 départements supplémentaires» pour l’instauration d’un couvre-feu avancé. Il a précisé que ces décisions seraient prises après des concertations menées par les préfets des territoires.

Le couvre-feu avancé est imposé aux départements où le seuil d’alerte maximale est dépassé. Celui-ci est établi d'après trois indicateurs: quand l’incidence dépasse les 250 cas pour 100.000 habitants, quand il est au-dessus des 100 pour 100.000 personnes de plus de 65 ans et quand les services de réanimation sont occupés à plus de 30% par des patients atteints de Covid-19.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала