Le corps d'une femme d’origine turque et mère de quatre enfants découvert en forêt près de Strasbourg

S'abonnerTelegram
Le corps d'une mère de famille de 25 ans a été retrouvé lundi par les enquêteurs de la PJ dans une forêt, au nord de Strasbourg, après l'arrestation de son ex-compagnon soupçonné de l'avoir tuée et d'un complice présumé, a-t-on appris de source proche de l'enquête.

La police judiciaire de Strasbourg avait été saisie en milieu de semaine dernière d'une enquête sur la disparition de cette jeune femme d'origine turque, mère de quatre jeunes enfants, comme l'ont révélé les Dernières Nouvelles d'Alsace (DNA).

Les témoignages recueillis et les investigations laissaient entendre qu'il s'agissait d'un meurtre, a indiqué la même source, précisant que des traces de sang avaient été relevées dans la salle de bains de l'appartement où résidaient la victime et ses enfants.

Arrêté samedi et placé en garde à vue, son ex-compagnon âgé de 42 ans a reconnu une dispute survenue mercredi au domicile de la jeune femme, où les enfants étaient également présents. Le couple se serait séparé récemment.

Enfants confiés à son ex-belle-mère

Né à Strasbourg, l'homme, qui n'a pour l'heure ni avoué ni donné d'explication, avait déjà fait l'objet de plaintes pour violences et menaces mais n'avait pas été condamné, a-t-on appris auprès du parquet.

Il avait confié mercredi les quatre enfants, dont le plus âgé a huit ans, à son ex-belle-mère, qui a, le soir-même, signalé à la police la disparition de sa fille, inquiète de ne pas réussir à la joindre, a-t-on ajouté de même source.

Ce suspect a été présenté à un juge d'instruction lundi en début d'après-midi, le parquet ayant requis sa mise en examen pour homicide volontaire par conjoint, a précisé devant la presse la procureur de la république de Strasbourg Yolande Renzi.

Il aurait agi avec un complice

«Faute de permis de conduire, il se faisait véhiculer régulièrement par un ami» qui a également été présenté lundi au juge d'instruction, le parquet requérant la mise en examen de ce dernier pour recel de cadavre et modification de scène de crime.

«Il semblerait, d'après les éléments que l'on a, qu'il ait pu aider à nettoyer la scène de crime, c'est-à-dire l'appartement» de la victime, a ajouté la procureur, précisant que «l'endroit où le corps a été enterré» avait également été retrouvé «sur les indications de cette personne».

«Les intéressés ont transporté le corps du domicile jusqu'à la forêt dans une malle dont ils ont tenté de se débarrasser», a-t-elle encore indiqué. La malle a été retrouvée dans un cours d'eau, également au nord de Strasbourg.

Le parquet a requis le placement en détention provisoire des deux suspects. Une autopsie du corps de la victime est prévue mardi.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала