«Après avoir vacciné les anciens, ce sont les jeunes qui doivent être prioritaires», pense Ségolène Royal

© AFP 2022 KIRILL KUDRYAVTSEVSégolène Royal
Ségolène Royal - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Invitée sur CNews ce mardi 29 décembre, Ségolène Royal, ancienne candidate socialiste à la présidentielle, affirme que les jeunes doivent être la cible prioritaire des prochaines étapes de la vaccination en France. Elle a en outre mis en garde contre un troisième confinement.

Le gouvernement devrait accélérer la campagne de vaccination anti-Covid-19 en France en laissant la priorité aux jeunes, a déclaré ce mardi 29 décembre Ségolène Royal, présidente de l'ONG Désirs d'avenir pour la planète et ancienne ministre de l'Écologie, sur CNews.

«Les jeunes devraient être la cible prioritaire. C'est bien d'avoir vacciné les anciens, et après avoir vacciné les anciens, ce sont les jeunes qui doivent être prioritaires», avance-t-elle sur CNews.

L’ancienne candidate à l’élection présidentielle explique que «ce sont ceux qui bougent». D’après elle, il faut donc «rouvrir les universités, les lieux d'apprentissage, les lieux festifs, parce que les jeunes sont en grande difficulté psychologique aujourd'hui».

​Non à un troisième confinement

Ségolène Royal a traité d’«erreurs du passé» le fait d’avoir pris «des décisions homogènes sur l’ensemble du territoire». 

Elle exhorte donc à «éviter absolument» un troisième confinement, qui «serait un très très gros problème, non seulement économique mais aussi psychologique, éducatif, culturel».

Campagne de vaccination en France

La campagne de vaccination contre le Covid-19 a débuté en France le 27 décembre par deux Ehpad: l'un situé en Seine-Saint-Denis, l'autre en Bourgogne-Franche-Comté.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a rappelé que «les plus fragiles» seraient vaccinés en premier.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала