La situation sanitaire risque de s’aggraver aux USA après les fêtes, selon un immunologue

S'abonnerTelegram
Interrogé sur CNN, l’immunologue Anthony Fauci a alerté sur une nouvelle hausse des contaminations au Covid-19 due aux déplacements pendant les fêtes de fin d'année. Il a recommandé de s’en abstenir.

Anthony Fauci, immunologue américain réputé et directeur de l'Institut national des maladies infectieuses, s’est prononcé sur la situation épidémique aux États-Unis ce dimanche 27 décembre sur CNN. Selon lui, le pire de la pandémie de coronavirus reste à venir, à la suite des fêtes de fin d'année.

«Nous sommes déjà à un point très critique. Je partage donc l'inquiétude du Président élu Biden sur le fait que cela pourrait empirer au cours des prochaines semaines», lance-t-il à CNN, redoutant une «hausse s'ajoutant à la hausse» que connaissent déjà les États-Unis.

L’immunologue a donc mis en garde contre les risques que représentent les voyages et les rassemblements pendant les fêtes, car cela pourrait se traduire par un «surcroît de pression» sur un système hospitalier fonctionnant déjà à flux tendu.

«Même si vous avez voyagé […], il y a quand même des mesures que vous pouvez prendre», déclare-t-il sur CNN, tout en recommandant de ne pas rendre visite à des personnes à risque lors des deux semaines après le voyage.

Les USA face au Covid-19

Les États-Unis, le pays le plus touché par la pandémie, connaissent maintenant une hausse des nouveaux cas, avec régulièrement plus de 200.000 cas confirmés et plus de 3.000 morts par jour, depuis près de trois semaines, rapporte CNews.

Auparavant, Scott Gottlieb, membre du conseil d’administration du laboratoire américain Pfizer, prédisait que le pic de contaminations ne serait pas atteint avant «fin décembre voire début janvier».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала