La Défense russe déconseille de parler à Moscou en position de force

© Sputnik . Ramil Sitdikov / Accéder à la base multimédiaMinistère russe de la Défense à Moscou
Ministère russe de la Défense à Moscou - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le vice-ministre russe de la Défense a promis que Moscou opposerait une «réponse adéquate» à toute tentative de lui parler en position de force.

Toute tentative de dialoguer avec la Russie en position de force entraînera une réponse adéquate de sa part, a averti le vice-ministre russe de la Défense Alexandre Fomine.

En novembre dernier, la ministre allemande de la Défense Annegret Kramp-Karrenbauer avait jugé nécessaire de se tenir en position de force pour dialoguer avec Moscou.

«Je ne conseillerais à personne d’essayer de parler à la Russie en position de force [...]. De telles démarches ne resteront pas sans réponse adéquate de notre part», a assuré le vice-ministre russe dans un entretien accordé au quotidien Rossiskaïa Gazeta.

Moscou ouvert au dialogue

M.Fomine a tenu à souligner que l’intensification des activités militaires de l’Otan à proximité des frontières russes était accompagnée d’une rhétorique belliqueuse, alors que les initiatives de Moscou qui propose de renoncer aux exercices dans des zones proches de la ligne de contact Russie-Otan étaient ignorées.

Et de conclure que la partie russe était toujours persuadée que «les problèmes les plus difficiles devaient être résolus à la table des négociations».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала