L'attaque de colonnes de ravitaillement pour la coalition internationale en Irak revendiquée

CC BY 2.0 / The U.S. Army / iraqDes soldats américains en Irak (photo d'archive)
Des soldats américains en Irak (photo d'archive) - Sputnik Afrique
S'abonnerTelegram
Le groupe Qassem al-Jabbarin a revendiqué les récentes attaques contre des colonnes de ravitaillement pour la coalition internationale antiterroriste en Irak, a rapporté ce vendredi la chaîne de télévision Al Mayadeen. Cette même formation avait déjà déclaré être derrière plusieurs attaques visant des convois américains.

L'attaque visant des colonnes de ravitaillement destiné à la coalition internationale antiterroriste, qui s'est produite ce 25 décembre au sud de Bagdad, a été revendiquée par le groupuscule Qassem al-Jabbarin, a annoncé vendredi la chaîne de télévision panarabe Al Mayadeen en se référant à une déclaration du groupe.

«La brigade Qassem al-Jabbarin a revendiqué les attaques contre les colonnes de la coalition internationale dirigée par Washington», a rapporté la chaîne en précisant que de nouvelles attaques similaires avaient été promises.

Plus tôt dans la journée de vendredi, les services de sécurité irakiens ont rapporté qu'un convoi de la compagnie irakienne fournissant du ravitaillement à la coalition internationale et qui transportait une cargaison destinée aux forces armées irakiennes avait été attaqué. Les faits, qui ont endommagé l'une des voitures du convoi en laissant son conducteur blessé, se sont produits dans la province d’Al-Qadisiyya, au sud de Bagdad.

Deux attaques similaires contre des convois d'approvisionnement de la coalition, l’une dans la province de Dhi Qar et l’autre dans celle d’Al-Muthanna, se sont produites le même jour, selon la chaîne Al Mayadeen.

Attaques précédentes

Ce n’est pas la première fois que ce groupe, jusqu'à présent peu connu, fait parler de lui en revendiquant de telles actions. Annonçant «la fin de la trêve» et de nouvelles attaques contre le personnel militaire étranger, il a revendiqué une attaque contre un convoi au sud de Bagdad en septembre et deux autres dans la même zone géographique début décembre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала